(Communiqué)

 

Isabelle Jouandet nous communique :

 

-« Dans une déclaration succincte au conseil municipal de ce jeudi 2 juin 2022, le maire Thierry del Poso renonce à sa demande de protection fonctionnelle pour l’affaire des violences aggravées commises à l’encontre de Jean Jouandet :
« L’affaire N°14 qui était initialement l’approbation de la protection fonctionnelle que je sollicitais est retirée de l’ordre du jour. La séance est levée, je vous remercie ».
Aucune explication donc pour ce retrait de l’ordre du jour suivi d’un lever de séance immédiat.
Bien entendu, je prends acte positivement de ce sursaut de raison et de légalité. Le maire semble avoir pris conscience de l’incongruité scandaleuse de pareil vote par l’Assemblée municipale. Il se rend ainsi aux arguments de droit qui ont pu être développés, notamment dans mon communiqué paru sur le site Ouillade.eu le 26 mai dernier, et largement relayé par les réseaux sociaux.

Le maire a sans doute mesuré aussi le risque de commettre par cette mise au vote un nouveau délit pénal pour lequel une citation directe était prête. J’écarte bien entendu tout repentir ou remords de sa part. Par contre l’intention, elle, est bien réalisée par la seule inscription de sa demande de protection fonctionnelle dans la délibération envoyée à tous les membres du conseil municipal.
En l’état, il reste à souhaiter que cette tentative malheureuse contribuera à éclairer quelques consciences, de morale comme de droit, parmi les élus de sa majorité. La parole sera au juge. D’ici au temps du Tribunal, j’espère que nous n’aurons pas à subir un nouveau coup manœuvrier de M. Del Poso pour tenter de contourner sa responsabilité individuelle ».