Patrick Demelenne

Expose à la Galerie d’Art de la Mairie de Saint de Saint André

du vendredi 5 février au 2 mars 2016 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 15h 18h

Vernissage le vendredi 5 mars à 18h

L’ artiste sera présent pour accueillir le public tous les vendredis de 15h à 18h ou sur RV

http://demelennepatrick.skyrock.com/

Démarche artistique

En tant que Belge de Lorraine, c’ est tout naturellement que Patrick Demelenne a été interpellé par le monde de l’ acier qui influera sensiblement son oeuvre. La rencontre d’anciens sidérurgistes au Musée de l’ Acier en Lorraine belge lors d’ une de ses expositions en 2007 , a marqué un tournant dans le parcours créatif de Patrick Demelenne. Sillonner les friches industrielles devenues silencieuses, observer, écouter leur histoire, lui a donné le désir de parler d’ eux. Raconter ce monde à la fois particulier et universel est pour l’ artiste une évidence créative.Intégrer sur ses toiles des pièces de métal figées comme « fossiles » donne au spectateur l’ occasion de toucher les matières à la manière d’ une sculpture, ou, d’interagir en modifiant la configuration de l’ œuvre par un système mobile de pièces métalliques. L’ œuvre poursuit donc son parcours sans être jamais terminée à l’ image d’une liberté et de ce monde qui change L’ opposition entre les « rouges » puissants et les couleurs froides donne une force à l’ ensemble de la construction.

Installé dans le Roussillon depuis six ans, l’artiste a découvert cette région, son passé riche et souvent douloureux . La visite de sites historiques, la rencontre de témoins qui ont vécu cet univers catalan, lui a donné envie de parler des émotions particulières qu’il génère. Chaque création est une partie d’ un chemin continu, celui du temps qui passe et des expériences vécues.

L’ artiste présente également de nombreux diptyques qui racontent en symbolique, les liens, les cheminements humains, tous renfermant une histoire universelle, celle de chacun.

Les dessins graphiques intègrent de nombreuses techniques et jouent sur la dualité entre le vrai et le faux à la manière de Magritte, en recherche d’ équilibre(s) et de déséquilibre(s) où les couleurs jonglent avec les matières aussi diverses qu’ étonnantes. Ils traitent de sujets très différents comme , la ville,, le sable de nuit, la fureur des éléments , les parfums d’ Afrique ou des temps modernes de Chaplin.

Pour l’ artiste la peinture est un chemin sans retour et c’ est tant mieux. L’ Art permet de le partager, donner vie aux mémoires, faire rayonner une forme d’ expression universelle : l’Emotion.