Chère année 2017, nous savons qu’en ces tout-premiers jours vous devez être particulièrement sollicitée, mais la Rédaction de Ouillade.eu souhaiterait que vous attachiez une attention particulière pour exaucer prioritairement ces dix-sept vœux, qui à vous ne vous coûteront rien, pas le moindre €, mais qui pour nous, habitants du département des Pyrénées-Orientales, changeraient incontestablement notre qualité de vie en l’améliorant grandement au quotidien ! Il en va du bien-être de tous pour mieux vivre ensemble.

1. Que le groupe Al Chemist – artistes musiciens locaux – fasse ses adieux à la scène… place aux autres.

2. Que le chanteur Cali ne dise plus un mot de politique… il est tellement plus talentueux lorsqu’il se contente de chanter.

3. Que la chaine locale de télévision France 3 Pays Catalan se désabonne du journal L’Indépendant… pour nous servir davantage de « scoops », une information fraîche et des reportages originaux.

4. Qu’Antoine PARRA, maire d’Argelès-sur-Mer, sorte de sa piscine communautaire et apprenne à nager en mer… pour vite s’apercevoir que sa commune a aussi une façade maritime, avec ses commerces et, surtout, désormais plusieurs milliers de résidents permanents.

5. Que le village du Barcarès conserve sa magie à l’année… et pas uniquement pendant les fêtes de Noël et du Nouvel An.

6. Que le Département des P-O et la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole trouvent une route d’entente… pour nous offrir LE bus à 1€ à l’année, sur tout le territoire, nuits de fêtes comprises !

7. Que Jean-Paul ALDUY et Fernand SIRé ne se représentent pas aux élections à venir, quelles qu’elles soient… nous n’avons rien contre le clan des septuagénaires, mais il faut savoir tourner la page.

8. Que dans les ruines d’un immeuble du quartier Saint-Jacques (ou Saint Mathieu) en pleine rénovation-reconstruction, on retrouve un PICASSO (pas le non moins célèbre monospace Citroën C4 mais bien un tableau du célèbre peintre-dessinateur-sculpteur d’origine espagnole), ou un DERAIN, un DUFY, un BRAQUE, un MATISSE ou un CéZANNE…  pour enrichir la collection des mouvements « Impressionnisme », « Fauvisme » et « Cubisme » de futur nouveau Musée Hyacinthe RIGAUD de Perpignan.

9. Que les Ets. MILLES réduisent conséquemment la part de sodium dans leur eau minérale La Sémillante, pétillante ou pas… cela nous permettra d’alléger nos repas.

10. Que François RIVIèRE, président de l’USAP, retrouve la totalité de ses forces (et se consacre uniquement sur l’aspect sportif des choses)… pour nous révéler une équipe à XV plus puissante sur le terrain, plus généreuse avec le Pays Catalan, etc.-etc., et, surtout, plus ambitieuse !

11. Qu’à Collioure et à Perpignan les noms des rues soient désormais traduits également en langue occitane… pour dérouler le tapis rouge mérité à nos amis toulousains et montpelliérains, et, surtout, être dans l’air du temps pour coller au nom de la nouvelle Grande Région « OCCITANIE/ Pyrénées-Méditerranée ».

12. Que les hôtesses du bordel espagnol Le Paradise (à La Jonquera) remplacent illico les contrôleurs (traditionnellement moches) sur le train de nuit Port Bou-Cerbère-Paris, et « vice » versa.

13. Que les élus des Pyrénées-Orientales, quelle que soit leur couleur politique, aient de l’audace et cessent de mettre de l’eau dans leur vin… vous parlez d’un sacrilège quand on a la chance de vivre et/ ou travailler sur des terroirs qui abritent des crus aussi sublimes et prestigieux que ceux qui « poussent » en Roussillon, depuis l’Agly jusqu’à la Côte Vermeille.

14. Que le bogosse Fabrice LORENTE, président de l’Université Perpignan Via Domitia (UPVD), passe un peu plus de temps à s’occuper de ses étudiants… qu’à se préoccuper de ses éventuels futurs électeurs municipaux.

15. Que les professionnels des tentatives de suicide cessent une bonne fois pour toutes leur amateurisme qui consiste à se jeter sous un train… Cela permettra aux usagers de la SNCF d’arriver à l’heure et de ne plus louper leur correspondance.

16. Que le Préfet Philippe VIGNES fasse appliquer et respecter l’Etat de droit dans ce foutu département, notamment au niveau de l’Urbanisme et de l’Environnement… durable ou pas.

17. Que la dérision l’emporte enfin sur l’humour anglais… so british ! « Oui à l’humour catalan » !