Les tractations en vue du 2e tour des élections municipales à Rivesaltes qui auront lieu le dimanche 28 Juin ont concerné la liste de Joël Diago (sans étiquette) et la liste divers gauche. Finalement la fusion n’a pas eu lieu car Mickaël Valade a refusé à la dernière minute les propositions qui lui ont été faites. Mais quelles étaient ces propositions ?

« Nous avons proposé que Mickaël Valade vienne à un poste d’adjoint en 3e position sur la liste pour des raisons de parité et que nous nous affichions ensemble, comme une vraie fusion » détaille Joël Diago. Mais l’offre ne s’arrête pas là puisque six autres colistiers devaient aussi rejoindre le groupe dont un représentant du groupe communiste, tous en position éligible. Et Joël Diago d’ajouter « nous leur avons même proposé une place de représentant à l’agglo ! ». En effet, deux sièges permettent de représenter la ville à la communauté de communes et c’est donc un véritable binôme qui aurait pu œuvrer pour Rivesaltes.
Aujourd’hui Joël Diago ne cache pas son incompréhension d’autant plus que cela aurait été du jamais vu en Roussillon pour un 2e tour : « Nous leur avons fait des propositions particulièrement généreuses et notre groupe était prêt à les accueillir et à collaborer ensemble. Du coup nous préparons activement la campagne car notre seul objectif est de montrer aux rivesaltais qu’André Bascou, après six mandats, doit passer la main pour le renouveau de notre commune ».

Aurélien Gay

 

« L’objectif du programme de Joël Diago est de ramener plus de démocratie à Rivesaltes comme en témoigne son programme (tinyurl.com/ycldbrxc) »