Communiqué

 

Inauguration de l’exposition en présence d’Anna Lazaro

 

Exposition temporaire, « Le maréchal Joffre à Barcelone » ; le musée Joffre de Rivesaltes revient sur cette visite historique de mai 1920…
Il y a tout juste un siècle, alors que le monde se relevait à peine de la Grande Guerre, le maréchal Joffre a
effectué une visite à Barcelone, quelques années après son séjour aux États Unis de 1917.

 

Une invitation qui aurait pu froisser la diplomatie

 

En 1919, alors que le Roussillon célèbre la fin de la guerre, la toute jeune Mancomunitat de Catalogne, ancêtre de l’actuelle Generalitat, envoie une délégation à Perpignan. Menée par son président, Josep Puig i Cadafalch, celle-ci invite Joffre à visiter Barcelone, alors en plein essor du modernisme.
Le Rivesaltais accepte sans discuter, mettant les autorités françaises devant le fait accompli. Pour contourner le veto de Madrid, grâce au député Emmanuel Brousse un accord se fait : avant d’aller à Barcelone, Joffre passera par Madrid décorer de la Médaille Militaire le roi Alphonse XIII en remerciement de son action humanitaire en faveur des blessés et des prisonniers lors du conflit.

 

Un programme chargé marqué par quelques tensions

 

Le maréchal Joffre entre en Espagne par San Sebastian, au Pays basque, le 27 Avril 1920 pour être décoré le lendemain à Madrid par Alphonse XIII de la Médaille Militaire.
C’est le 1er mai 1920 qu’il fait une entrée triomphale à Barcelone, devant des balcons pavoisés de drapeaux tricolores et sang et or.
Le dimanche 2 mai 1920, Joffre préside les Jeux Floraux, au cours desquels son épouse est élue reine de la fête.
Si quelques échauffourées ont eu lieu en marge de cette visite lors des deux premiers jours, les tensions sont accrues dès le troisième, le lundi 3 mai 1920, qui voit se produire des heurts entre le gouverneur civil, la Mancomunitat et la mairie.
Les trois journées suivantes permettent au Maréchal Joffre de visiter les travaux au Montjuic et l’école française, avant des remises de décorations à la mairie et à la Capitainerie Générale puis son départ pour Paris le 6 mai 2020.

 

Une exposition née d’une coopération franco-catalane

 

A l’occasion du centenaire de cette visite, historique pour les deux pays frontaliers, le Musée Joffre de Rivesaltes a inauguré le 31 juillet dernier une exposition temporaire qui demeurera jusqu’au 30 septembre prochain.
La conservatrice du MUHBA (museu d’ historia de Barcelona), Anna Lazaro, s’est déplacée pour l’occasion.
A cause de la situation sanitaire actuelle, seules les personnes qui ont aidé à la réalisation de l’exposition et le comité directeur du musée ont été invités.
Dans la lignée des célébrations du centenaire de la visite de Joffre aux États Unis puis du centenaire de
l’armistice, le musée Joffre voit là une belle opportunité de rappeler un événement important de l’histoire franco-catalane.

 

Le buste du maréchal Joffre

 

En mai 1920, la réception du maréchal Joffre dans les salons de la Generalitat de Catalunya à Barcelone (Espagne).