(Photo C@Caustier)

A l’affiche du conservatoire…

Vendredi 28 février 2014, à 19h, et samedi 1er mars 2014, à 17h, aux Dômes de Rivesaltes, le Conservatoire à Rayonnement Régional Perpignan Méditerranée présente : Orphée, opéra populaire de Daniel Tosi, livret de Roger Payrot. Mise en scène, Ophélie Humbertclaude et Christophe Caustier. Direction, Daniel Tosi. A l’affiche : Sébastien Gabillat (Orphée), Vanessa Hidden (Eurydice), Sabine Riva (Alice) et Frédéric Guisset (Arkel).

Avec le Collegium Vocale et l’Orchestre symphonique Perpignan Méditerranée, les chœurs d’enfant et les classes de danse contemporaines du Conservatoire.

Orphée, grande fresque interprétée par 70 musiciens et 200 choristes, est ici présentée dans une belle mise en scène moderne relatant un Orphée du temps présent, chantant ses mélodies lumineuses pour séduire le monde et son Eurydice. L’orchestre symphonique, les percussions, le chœur professionnel, le grand chœur d’enfants, les danseurs et les quatre chanteurs solistes investissent les Dômes de Rivesaltes, recréant l’ouvrage mythique, restitué dans une sorte de cirque, de Colisée pour spectacles multiples. A travers les rythmes haletants et les chants toniques, vivifiants et langoureux, le compositeur traduit le théâtre de l’âme humaine en proie aux passions, au combat de la vie et de la mort et à l’espoir d’un monde meilleur.

Au final, le public devient lui-même acteur puisqu’en fin de compte, c’est de son âme, de ses passions, de ses sentiments qu’il s’agit.
« Alice et Eurydice, deux femmes que tout oppose, statut social, éducation, se trouvent aux prises pour l’amour d’un homme, Orphée, icône contemporaine du rock. Ce trio est prêt à tout au nom d’un amour absolu et donc tragique : don de soi mais aussi égoïsme, manipulation et destruction. Résolument moderne et populaire, le mythe d’Orphée est ici transposé sur un site de fouilles archéologiques bien connu du Sud de la France. Entre « déterrer les morts » et pénétrer dans son royaume, il n’y a qu’un pas que nos trois protagonistes vont tenter de franchir. La mise en scène, dépouillée mais toute en tension, en illustre l’action dramatique pour permettre aux spectateurs d’entrer dans cet opéra comme dans un roman de passion et d’aventure », précise Christophe Caustier, metteur en scène.

La durée du spectacle est de deux heures et demi.

– Tarif 32 € (plein tarif) et 27 € (tarif réduit) auprès de la Fnac, Place Catalogne, Perpignan (http://www.fnac.com).
Billetterie ouverte sur place, le soir du spectacle, 1 heure avant le début de la représentation. Renseignements : 04 68 08 63 70
www.perpignanmediterranee.com <http://www.perpignanmediterranee.com> Rubrique Conservatoire