Hier soir, sur la chaine CNews (Canal-16), Georges Fenech et Jean-Louis Brugière – respectivement ancien député UMP-LR du Rhône, ex magistrat juge d’instruction ; et ancien juge d’instruction spécialisé dans la lutte antiterroriste au tribunal de grande instance de Paris – étaient invités à s’exprimer en plateau sur l’attaque au couteau qui a coûté la vie à Stéphanie M., une agente administrative affectée au commissariat de police de Rambouillet (département des Yvelines)…

La main sur le coeur et auréolés de leurs compétences incontestables, nos deux experts franco-français ont affirmé qu’ils ne fallait surtout pas faire d’amalgame entre le meurtre de la policière et ce qui se passe dans les cités de nos (très) chères banlieues. Espérons qu’ils liront ce que la rédaction de Ouillade.eu a relevé sur la toile (heureusement que le ridicule ne tue pas !)…

« Neuf photos personnelles de policiers ont été découvertes dans la nuit de mercredi à jeudi, placardées dans les parties communes d’un immeuble de Villetaneuse (Seine-Saint-Denis) », a appris BFMTV de source policière, confirmant une information de France Bleu Paris. Une enquête pour « atteinte à l’intimité de la vie privée » et « acte d’intimidation » a été ouverte par le parquet de Bobigny et confiée à la sûreté territoriale.

D’après BFMTV, les clichés étaient accompagnés d’un message de menaces : « Rester calme ces premiere avertissement » (sic). Selon France Bleu Paris, ces clichés ont été partagés sur le réseau social Whatsapp, dans un groupe baptisé « Morts aux flics ».