(Courrier)

 

 

 

-Grève au courrier au centre de Prades : les élus sont là, la direction de La Poste non !
Cinquième jour de grève pour les factrices et facteurs du Premier Ministre à Prades. Leur mobilisation, avec le soutien des syndicats SUD et CGT, est pour le maintien d’une tournée sur le site.
Les factrices et facteurs sont toujours 100% grévistes.
Ils et elles ont passé la journée sur le piquet de grève et ont eu le plaisir d’accueillir une délégation
d’une douzaine de maires du Conflent, venus les soutenir et exprimer à la direction de La Poste leurs
inquiétudes, quant aux conséquences sur le service public postal de la réorganisation.

Après la trentaine de motion de soutien des élus aux grévistes envoyées à la directrice de La Poste, les facteurs remercient chaleureusement l’ensemble des élus du Conflent pour l’expression de leur soutien à leur lutte et leur attachement au service au public postal. Selon eux le milieu rural ne doit pas souffrir des
considérations budgétaires de La Poste.
La direction quant à elle s’est ouvertement positionnée sur le pourrissement du conflit, elle veut avoir
les agents à l’usure. Ainsi, elle a rapatrié tout ses véhicules sur La Poste de Millas, elle continue à
casser la grève avec des bataillons de remplaçants (…). Elle joue aussi d’intimidation par le biais de menaces de sanctions disciplinaires et de constat d’huissier (…).

La Poste ayant refusé toute négociations ce jour, vendredi 11 décembre, les postières et postiers de Prades ont donc reconduit la grève en assemblée générale pour demain, samedi 12 décembre, avec une présence
devant le Centre Courrier dès 7h 15. Ils vous invitent à venir les rencontrer sur le « piquet » de
grève ».