(Communiqué)

 

-« Le 30 août, Journée internationale des disparus, le maire de Port Vendres inaugurera en grandes pompes, un monument dédié uniquement aux militaires disparus qui occulte les civils pieds noirs et familles de harkis disparus lors de la guerre d’Algérie.

Nous, « La mer à boire » seule association pieds-noirs de Port-Vendres, serons absents de cet événement. Le maire de la commune n’ayant eu aucun mot envers les victimes civiles en accueillant ce projet.

Notre communauté, pieds-noirs, Français d’Algérie, ne peut continuer d’être ignorée. Spoliés de nos biens, nous ne le serons pas de notre mémoire et de nos frères et sœurs victimes de la barbarie et de l’abandon des autorités du moment ».

La mer à boire de Port Vendres.