Même masqué, l’artiste Marc-André 2 Figueres est reconnaissable dans tous les lieux de la planète, tellement son oeuvre originale et insolite est unique ! Qu’il se pose à Assouan, Abu Dhabi, Calama, Las Vegas, Mascate, Marsa Alam, Mendoza, Morondava, Perth, Tel-Aviv ou Zanzibar, sa touche si personnelle trempée dans une source solaire intarissable est une signature d’exception.

A titre d’exemple, cela fait bientôt trois décennies que ses sculptures d’encadrement plantées sur le chemin du fauvisme, à Collioure, remportent un succès fou, au point aujourd’hui d’être ancrées solidement dans le patrimoine universel local et dans la mémoire collective roussillonnaise, au même titre que le célèbre clocher, le château royal… et l’hostellerie Les Templiers !

Avec ses cadres « Points 2 vue », en fait Marc-André 2 Figueres a eu une idée de génie : il a été le précurseur de ce qui est aujourd’hui, à l’heure du smartphone… le « selfie » !