Depuis quarante-huit heures, des milliers de fans, curieux et paparazzi ont envahi la commune de Port-Vendres afin de venir saluer à leur manière l’escale de la frégate historique L’Hermione : La Fayette nous voilà !

Quais, ruelles, terrasses de café, bateaux de plaisance, stands des partenaires, montagnes environnantes… Tout, ou presque, affiche complet, tellement les badauds sont particulièrement nombreux à envahir la célèbre baie et ses abords.

Point d’orgue de la journée d’hier : le dîner de gala qui a réuni 500 convives ! Tout le gratin régional de la politique, de la finance, de l’entreprise, de l’hôtellerie-restauration, de la vigne et du vin, des médias et de la littérature était là, rassemblé autour de la présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, Carole DELGA, de la présidente du Département, l’ex-sénatrice Hermeline MALHERBE, de la présidente régionale de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon, Christine FABRESSE (native de Port-Vendres !), du président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse/ Occitanie, Alain Di CRESCENZO, du président de la CCI de Perpignan/ P-O, Bernard FOURCADE, du président de l’Agence de Développement Economique Pyrénées-Méditerranée-Invest (ADE-PMI) et vice-président de la métropole Perpignan-Méditerranée, Laurent GAUZE, du président de la Chambre d’Agriculture du Roussillon, Michel GUALLAR, du président du Parc naturel marin du Golfe du Lion et 1er vice-président du Conseil Départemental des P-O, Michel MOLY, du président de la communauté de communes Albères-Côte-Vermeille-Illibéris, l’ex-député Pierre AYLAGAS… sans oublier le patron des lieux, Jean-Pierre ROMéRO, maire de Port-Vendres, et son épouse, Michèle, qui ont remarquablement orchestré cette soirée qui fera date !

L’exploit de la soirée est à attribuer incontestablement à l’association Les Toques Blanches du Roussillon, emmenée talentueusement et tambour battant par Jean PLOUZENNEC (ex-2 étoiles au restaurant Les Feuillants à Céret), ainsi qu’à mettre au compteur des élèves du lycée professionnel de l’hôtellerie et de la restauration « Christian-Bourquin » d’Argelès-sur-Mer. Ils ont été tout simplement : extraordinaires. Ils ont servi 500 personnes en même temps, sans le moindre oubli, avec une précision extrême. Ils ont été « for-mi-da-pples » !

A noter, pour l’anecdote historique de ce dîner de gala qui n’est pas prêt de s’échapper de la mémoire collective, l’autre exploit dans l’exploit signé du chocolatier perpignanais « MOF » Olivier BAJARD et de son équipe, qui avaient réalisé en guise de dessert une « Hermione » miniature (pour chaque participant) en chocolats, fourrée d’un praliné… on ne vous dit que ça !