« Dispositif de crise et appel au bénévolat à Port-Vendres

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie, Jean Pierre Romero, maire de Port-Vendres, en accord avec la cellule de crise mise en place à la mairie, a souhaité mettre en place une cellule d’aide aux plus fragiles pour une phase opérationnelle depuis hier, lundi 30 mars, et pour une durée indéfinie.

Il s’agit de coordonner au mieux les missions auprès des bénéficiaires du CCAS ainsi que des personnes, qui compte-tenu de leur situation personnelle, ont besoin d’une aide ponctuelle ou continue.

En partenariat avec les diverses associations de la commune, une première liste de personnes dites «vulnérables» a pu être établie et a été complétée et actualisée.

De façon quotidienne, le service du CCAS prend contact téléphoniquement avec ces personnes afin de s’assurer que tout va bien et répond à leurs attentes en termes de courses alimentaires et de renouvellement d’ordonnances médicales.

-Le Secours Catholique assure le même type de prises de contact auprès de ses bénéficiaires.

-Les Restos du Cœur assurent leur service tous les mardis des semaines paires au centre culturel.

-L’association Présence, Ecoute et Réconfort prend aussi contact très régulièrement auprès de ses adhérents.

A présent et au titre de la solidarité, des personnes se sont volontairement fait connaître pour apporter un soutien logistique et un accompagnement social pouvant compléter les moyens mis en œuvre au niveau des aides à domicile, voire s’y substituer le cas échéant (maladie ou droit de retrait).

C’est dans ce cadre précis, qu’il est proposé une coordination entre les services de la mairie, et les bénévoles en fonction de secteurs géographiques de proximité.

Une charte devra être signée par ces nouveaux bénévoles avec la mairie, elle indiquera les conditions d’intervention des bénévoles concernés.

Compte tenu de la période sanitaire, les élus restent d’astreinte à tour de rôle du vendredi soir au vendredi suivant ».

 

Jean-Pierre Roméro