(Communiqué)

 

« Et voilà, le passage en force arrive…

Conseil municipal à Port-Vendres du 15 décembre 2021.

 

-« Avec les deux délibérations n°14 et n°15 sur les révisions allégées du plan local d’urbanisme (PLU).
L’Opposition, s’il devait y en avoir une, et les Port-Vendrais, vont-ils laisser faire ce tripatouillage ?

La défiguration de notre territoire n’a qu’assez duré et doit s’arrêter.

Les logiques de ces maires qui semblent n’agir que pour leur propre intérêt sont une infamie. Les discours voulant nous faire croire au bien-fondé de leur dossier ne sont que balivernes et, dans les deux cas qui nous intéressent aujourd’hui, déjà attaqués et soumis au verdict de l’Administration.

A Port-Vendres, comme à Argelès-sur-Mer, les maires de ces communes, « copains comme cochons », nous mènent vers un avenir catastrophique.

Egalement la délibération n°8, qui va risque de passer inaperçue : l’adhésion au réseau micro-folies, une aberration !…
Mon combat n’est en aucune façon personnel, j’ai passé l’âge. Mais il est important que nos concitoyens soient attentifs à ce qui se passe sur notre territoire, des extravagances auxquelles nous sommes confrontées particulièrement à Port-Vendres ».

Guy Torreilles