(Communiqué)

 

Parc éolien flottant au large de Port-La Nouvelle : une campagne de financement participatif de trois millions d’euros ouvrira pour la construction de trois éoliennes en mer (@photo EOLMED)

 

Ce projet nommé « Eolmed » représente une opportunité unique pour les citoyens et citoyennes de la région Occitanie d’investir dans l’un des premiers parcs flottants d’Europe. La collecte de trois millions d’euros a été ouverte sur Enerfip hier jeudi 12 mai et sera réservée d’abord aux habitants du département de l’Aude puis le 20 mai à la région Occitanie avant d’ouvrir à la France entière.

 

L’Occitanie : région propice au développement de projets offshore

 

Au cœur de la stratégie de la région Occitanie qui ambitionne d’être la première région d’Europe à énergie positive en 2050, le parc éolien offshore flottant Eolmed, dont la construction démarrera à l’automne 2022, trouvera sa place à plus de dix-huit kilomètres au large de Port-La Nouvelle. Lauréat du Programme d’Investissements d’Avenir (action « Démonstrateurs de la transition écologique et énergétique ») initié par l’État, ce projet phare bénéficie des conditions adéquates pour l’innovation technologique qu’il représente, à savoir d’excellentes ressources en vent, une bathymétrie (profondeur et relief de la mer) idéale et un écosystème économique et industriel extrêmement porteur.
Accompagné par l’Agence régionale Energie Climat d’Occitanie (AREC), également actionnaire du projet depuis 2017, le projet Eolmed s’inscrit directement dans l’ambition de l’Occitanie de devenir la 1re Région européenne à énergie positive d’ici 2050.

 

Un projet de trois éoliennes au large des côtes unique et porteur d’emplois

 

 

Ce parc, qui constitue un test grandeur nature préfigurant les futurs projets commerciaux, sera constitué de trois éoliennes d’une puissance unitaire de 10 MW, ce qui représente une production électrique d’environ 105 000 MWh soit l’équivalent de 53% de la consommation électrique annuelle de de la ville de Narbonne ! Ce projet pilote porte sur une innovation technologique unique en Europe, caractérisée par l’installation d’éoliennes en pleine mer sur des structures flottantes en acier. Elles permettront la production d’électricité grâce à l’énergie cinétique du vent, ressource naturelle régulière et particulièrement abondante au large des côtes méditerranéennes. Le projet Eolmed est l’un des premiers projets flottants en Europe à bénéficier d’un financement sans recours. D’ores et déjà en phase de pré-construction, il est développé par le producteur indépendant d’électricité Qair, entouré des experts-partenaires de haut niveau Total Energies et BW Ideol associant des entreprises régionales telle que Matière, dans le Lot, pour la construction des flotteurs, à des financeurs publics et privés, Eolmed fait la preuve qu’une souveraineté industrielle régionale et française est possible, et représente un investissement majeur qui entraînera de nombreuses retombées économiques locales.

 

Investir dans une énergie commune au profit de la transition énergétique

 

Afin d’associer les habitants de la région à ce projet de production d’électricité verte sur leur territoire, Eolmed a fait appel à Enerfip, entreprise française leader européen du financement participatif dans les énergies renouvelables, pour mener une campagne de financement participatif. Pour cela, Enerfip et Eolmed ont décidé de réserver la collecte dans un premier temps et sous forme de phasage aux riverains puis aux habitants de la Région. Ainsi la collecte ouvrira le 12 mai aux habitants de l’Aude, département d’implantation du projet ; le 20 mai aux habitants d’Occitanie, puis le 10 juin à la France entière.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page projet : https://enerfip.fr/eolmed-tranche-2