Sur fond de COVID dans une météo hivernale, le 7 décembre, avait lieu le dernier conseil municipal pézillanais de cette année 2021, pour le moins, cauchemardesque, l’AN 21 bien sûr. Fallait-il le conclure dans une ambiance aussi terne ? Nous avons vu des élus fatigués, écoutant péniblement les dossiers se succédant et inscrits à l’ordre du jour. En 2022, souhaitons qu’ils nous reviennent avec l’âme joyeuse.

Amicale suggestion : peut-être faudrait-il poser sur les tables du Schweppes ou de l’Orangina ?… Histoire de secouer l’atmosphère.

Le conseil s’achevant, on croît rêver à un sursaut républicain à la sauce catalane, lorsqu’arrive l’ordre du jour N°15 : monsieur le maire, Jean-Paul Billès, fait voter une motion de soutien à la Bressola*. Et pour cause, il met en avant sa déception et son interrogation quant à l’incapacité de la mairie de Perpignan à répondre favorablement au projet du réseau des écoles Bressola : celui de construire un collège-lycée catalan en lieu et place du monastère de Sainte-Claire. Que l’édile de Pézilla-la-Rivière soit ici rassuré, il ne s’agit pas d’un remake de « Peur sur la ville** ».

Pour qui suit l’information au-delà des remparts du village, on sait que la mairie de Perpignan a préempté ledit monastère dans l’unique but de préserver son caractère historique et culturel. Interviewé sur le sujet, le maire de Perpignan, Louis Aliot, a d’ailleurs précisé qu’il n’est en rien opposé à la construction d’un lycée, mais « il s’agit de trouver un endroit plus convenable » étant donné que le site de Sainte-Claire se trouve en zone inondable… De plus, « les collèges et lycées ne sont pas de la compétence de la mairie ». Tout maire devrait le savoir.

Rassurons également la mouvance indépendantiste catalane inquiète sur la même « affaire ». Nous sommes en France, dans un pays de Droits (et de Devoirs), les mairies ont pouvoir de préemption, ce qui n’a pas empêché de faire vivre la Bressola au sein de notre belle province française.

Pour terminer la séance de ce conseil municipal, un grand merci à la maire-adjointe et conseillère départementale, Nathalie Pique, qui prête gratuitement un logement à la famille de notre futur médecin M. Carauleanu. Prenons en de la graine : un bel exemple d’abnégation et de solidarité.

 

Freddy Rabasse, citoyen engagé

 

*Réseau La Bressola : association d’écoles catalanes enseignant en immersion linguistique en catalan

** »Peur sur la ville » : film policier franco-italien écrit et réalisé par Henri Verneuil sorti en 1975.