Les routes départementales appartiennent au département, une lapalissade de plus me direz vous, sauf que la Départementale n°1 menant à Pézilla-la-Rivière n’est pas n’importe quelle route : c’est la « number one » !

 

 

Blague à part, ce tronçon jouxtant habitations et canaux d’irrigation avait besoin de quelques retouches sécuritaires mais les décisions se faisaient attendre.

Depuis le carrefour avec la D39 Le Soler – Villeneuve-de-la-Rivière, la fréquentation, les signalisations et la sûreté prêtaient à inquiétude. Profitant de l’occasion de dialogue engagé par les services départementaux du Conseil Départemental (ex Conseil Général’66), plébiscité par sa campagne Participez au dialogue citoyen, notre collectif d’usagés limitrophes avait sollicité par écrit Mme la présidente Hermeline Malherbe responsable de l’entretien de ces quelques 2 150 km de tracés bitumés sur le sol roussillonnais. Laquelle a répondu présent pour effectuer des changements dans les panneaux et marquages au sol : un Stop devenu nécessaire en remplacement d’un Cédez le passage dépendant d’une végétation privée, des nouveaux affichages peints types lignes blanches de guidage, de dissuasion ou d’annonce améliorant considérablement visibilité et confort de conduite. Tout a été repensé ou refait à neuf.

Certes, habitant proche de cette D1 nous considérons toujours qu’il eut été préférable de passer à 70km/h au lieu des 80 km/h actuels mais reconnaissons des efforts consentis. On ne peut que se réjouir de ces nouvelles méthodes appelant les citoyens à être concertés dans le but « d’améliorer les sécurités et le mieux vivre ensemble ».

Quand c’est bien, il faut le dire… merci Mme la présidente ! Quelle est belle, maintenant, notre Via Domitia menant à Pézilla !

Freddy Rabasse, citoyen pézillanais