Lors de la conférence de presse, en présence d’André Bonet, adjoint au maire de Perpignan Louis Aliot, délégué aux Affaires culturelles et catalanes
« L’apprentissage est l’affaire de toute une vie. De la petite école, au monde professionnel, en passant par les bancs de l’université, ou tout simplement par les expériences diverses que nous sommes amenés à vivre, nous n’avons jamais fini d’apprendre.
Élargir ses connaissances, découvrir des domaines qui nous sont moins familiers, échanger, se confronter à des idées nouvelles ou différentes des siennes…
C’est là l’objectif poursuivi depuis de nombreuses années par l’Université du Temps Libre : donner la possibilité à tous, sans aucune condition d’âge, ni de diplôme, de pousser les portes d’un espace de réflexion et d’enrichissement personnel.
La Ville est fière d’apporter son soutien à cette structure et j’encourage les Perpignanaises et Perpignanais de tout âge à venir pousser ses portes et découvrir les nombreuses disciplines proposées ».
Louis Aliot
Maire de Perpignan

 

 

 FONCTIONNEMENT DE L’UNIVERSITE DU TEMPS LIBRE

 

En 1973, le professeur Vellas a mis en place la première université du 3e âge à Toulouse. L’appellation 3e âge ayant évolué, Perpignan lui a préféré la dénomination « Université du Temps Libre ». L’Université du Temps Libre (UTL), est née le 6 novembre 1985.

Elle est le résultat d’une collaboration étroite entre la mairie de Perpignan et l’Université Perpignan Via Domitia (UPVD), au travers d’une convention.

La mairie en assure la gestion administrative et financière, tandis que l’UPVD se réserve le domaine pédagogique. De ce fait l’UTL est un service municipal à part entière. Elle est ouverte à tous, sans aucune condition de diplôme. Elle intéresse un public qui éprouve le besoin de comprendre, communiquer, échanger et partager. Les auditeurs sont de tous âges, avec une forte majorité de retraités cependant. Néanmoins, aucun des sujets de conférence n’est particulièrement réservé à un public dit « 3e âge ». Les personnes qui viennent à l’UTL souhaitent s’approprier le monde qui les entoure et avoir un rapport actif avec lui.

Deux animateurs pédagogiques, Jean Fosse (ancien doyen de la faculté de lettres de l’UPVD) et José Jourdane (directeur de recherche honoraire au CNRS), sont nommés par le maire sur proposition du Président de l’Université. Ils ont en charge la liaison avec les intervenants. Deux agents territoriaux assurent le fonctionnement. Un conseil de direction composé d’élus de la Ville, de membres de l’université Perpignan Via Domitia et de deux représentants des étudiants coordonne l’ensemble. En outre, En 2000, a été créé une association d’étudiants de l’UTL, nommée « Les amis de l’UTL », qui a pour but l’organisation de sorties sur le terrain et de voyages.

 

 

 UN PROGRAMME ECLECTIQUE

 

Les conférences se succèdent, généralement, les mardis, jeudis et vendredis après-midi (environ 40 conférences par an), dispensés par des professeurs universitaires ou par des personnalités. Ces conférences touchent tous les champs du savoir, ainsi que tous les secteurs des connaissances (littéraire, historique, scientifique…).

Les cours de langues (anglais, espagnol, italien, chinois, 16 cours d’1H 30/semaine, environ 42h de cour/an), connaissance de la musique (une vingtaine de séances de deux heures), histoire de l’art (une vingtaine de séances de deux heures), et nature et patrimoine (environ 14 conférences et 6 sorties sur le terrain) complètent ce programme et intéressent un nombre de plus en plus important d’étudiants.

Les cours et conférences se déroulent à la salle Bolte, 77 rue Jean-Baptiste Lulli, les cours de langues sont quant à eux dispensés à la Maison des associations, 52 rue Foch ; et les cours d’Histoire de l’Art au Théâtre municipal Jordi Père Cerda ; tous ces lieux étant gracieusement mis à disposition par la mairie. Dans le contexte de pandémie de COVID-19, la mairie a dû prendre des décisions, particulièrement appréciées des étudiants :

– Suite au 1er confinement (mi-mars 2020) et l’annulation du 3ième trimestre 2019/2020, la municipalité a accordé une réduction correspondant au trimestre non fait pour les personnes se réinscrivant en 2020/2021.

– Suite à l’année 2020/2021 quasi-blanche (seul les cours de Langues ont pu être dispensés en distanciel), la municipalité a décidé d’exonérer de leur droit d’inscription les personnes se réinscrivant en 2021/2022, ou de proposer le remboursement pour les autres.

 

 

 DES CHIFFRES SIGNIFICATIFS

 

L’UTL comptait 294 personnes lors de sa création en 1985.

Ce nombre d’inscrits n’a cessé d’augmenter pour attendre, pour l’année 2020/2021 (année fortement impactée par le COVID19), 614 étudiants qui se répartissent ainsi :

– 367 personnes habitent à Perpignan

– 142 étudiants résident dans la communauté d’agglomération Perpignan Méditerranée

– 105 personnes demeurent dans notre département.

Plus de 85% des inscrits sont des retraités : issus de l’enseignement (environ 30 %), des cadres (30 %) ou des professions libérales (15 %).