(Communiqué)

 

 

De gauche à droite : David Duval, professeur UPVD (l’Université Perpignan Via Domitia) et chercheur au laboratoire IHPE, Didier Baisset, Secrétaire général de la Fondation UPVD, Cédric Bertrand, professeur UPVD et enseignant-chercheur au laboratoire Criobe, Christian Soler, vice-président de la Chambre d’Agriculture des P-O.

 

 

AgroLab BioMed, une nouvelle chaire innovante de la Fondation UPVD pour replacer l’agriculture durable au cœur du système

 

-« La Fondation de l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) lance aujourd’hui vendredi 11 décembre la chaire multi partenariale, AgroLab BioMed, un programme d’actions et de recherche résolument innovant, à l’initiative de Cédric Bertrand, enseignant-chercheur au laboratoire CRIOBE à l’UPVD.

L’objectif : en mode LIVING LAB, réunir toutes les parties prenantes de l’agriculture pour tester, optimiser, diffuser les savoirs sur des alternatives à la lutte chimique sur les cultures centrales du Roussillon, pour répondre à l’enjeu d’une agriculture économiquement viable, socialement acceptable et environnementalement sûre.

 

Innover pour une agriculture durable : les enjeux de la chaire AgroLab BioMed

Le fort développement des produits de biocontrôle et biostimulants ouvre de nouveaux champs en faveur d’une agriculture sans pesticide. Mais au cœur du système, l’agriculteur ne peut agir seul. Tous les acteurs doivent œuvrer ensemble : fabricants de bio-intrants, institutionnels, chercheurs, universitaires, agriculteurs, distributeurs, consommateurs.

Cédric Bertrand : « Le nouveau paradigme de la protection des cultures inclut aujourd’hui l’agriculteur au centre de la société du développement durable »

C’est pourquoi la chaire AgroLab BioMed entend innover par :

> La création d’un Agro Living Lab, lieu d’échanges réunissant toutes les parties prenantes de l’agriculture autour d’expérimentations en arboriculture, viticulture et maraîchage sur l’utilisation de produits alternatifs.

> L’expérimentation en mode bottom-up. Au lieu de partir de la recherche fondamentale (habituellement portée par les universités), cette chaire se base sur des expérimentations de nouvelles méthodes et parcours culturaux, réalisés à grandeur réelle, sur le domaine agricole bio de l’IUT de l’Université de Perpignan Via Domitia (3,5 hectares labellisé Bio depuis 2008) ou en Roussillon ( 7 projets sont déjà en cours : lutte contre la moniliose sur les pêchers, la lutte contre le Vespère de la vigne à Banyuls, lutte contre la mouche de l’olivier, test du Cos-Oga un biostimulateur des défenses de la plante …)

Des enseignements, de la pédagogie d’usage de ces nouvelles méthodes et différents savoir-faire seront diffusés au plus grand nombre, de l’industriel au producteur agricole en y associant étudiants, chercheurs… en vue d’une sensibilisation et d’un déploiement des solutions de bio contrôle à grande échelle.

Laurent Augier, directeur Agri Sud-Ouest Innovation : « Les besoins d’expérimentations, d’observations terrain, de résultats pour comparer les solutions de biocontrôle, les différents itinéraires techniques sont nécessaires pour apporter les meilleures solutions aux agriculteurs ».

Une chaire multi partenariale

Une chaire est un programme de recherche ou d’actions innovantes en formation et enseignement, soutenu par un mécène sur un enjeu de société. Les thèmes sont majoritairement des problématiques économiques, sociétales ou scientifiques, visant l’intérêt général et le bien commun. Depuis la création de la Fondation UPVD en 2008, 9 chaires ont été créées.

L’originalité de cette chaire est également liée au nombre de partenaires qui s’implique : la start-up Akinao spécialisée dans chimie des substances naturelles pour les filières agricoles et agroalimentaires et mécène de la Fondation UPVD, la Chambre d’Agriculture des Pyrénées-Orientales et le Pôle Innovation Agri Sud-Ouest. L’IUT de Perpignan est également partenaire.

Annabel Levert, présidente Akinao et My Training Box : « L’acceptation des solutions nouvelles de bio contrôle, y compris par le consommateur final, ne se fera que par des actions qui visent à les faire connaître et à prouver leur valeur ajoutée. C’est l’ambition portée par cette nouvelle chaire. Ensemble nous irons plus vite pour mener à bien cette acculturation des produits innovants auprès de l’ensemble des acteurs de la filière ».

C’est la mission de la Fondation UPVD de tisser des liens avec le monde socio-économique pour mener des projets innovants et d’excellence comme les chaires utiles pour l’avenir. C’est en réunissant tous les acteurs de l’agriculture de la région que la chaire AgroLab BioMed pourra fonctionner, faire avancer la science sur les produits alternatifs aux pesticides et commencer le développement de l’agriculture de demain.

Depuis 2008, la Fondation de l’Université de Perpignan Via Domitia participe au développement de l’Université de Perpignan ainsi qu’à son rayonnement sur son territoire en créant des synergies entre l’université et le monde socio-économique. Son implication dans la formation, la recherche, l’égalité des chances pour tous les étudiants et l’insertion professionnelle des jeunes est essentielle, tout comme son engagement à faire émerger des projets innovants. Aujourd’hui ce sont 39 mécènes-fondateurs qui s’engagent auprès de la Fondation UPVD pour créer les conditions de réussite sur le territoire et les opportunités économiques de demain ».