Suite au communiqué intitulé « Stop à l’externalisation des crèches municipales de Perpignan » : renseignements pris auprès de l’actuelle municipalité dirigée par Louis Aliot, il semblerait bel et bien que ce soit l’ancienne municipalité conduite par Jean-Marc Pujol qui soit à l’origine de ce processus :

« C’est un projet initié par l’ancienne municipalité que je viens d’arrêter suite à une étude attentive du dossier », nous a confirmé le maire de Perpignan, Louis Aliot. « La privatisation de la crèche du Moulin-à-Vent ne se justifie pas, même s’il est vrai que plusieurs crèches sur la ville ont été externalisées par l’ancienne équipe ».

A la lueur de cette précision, on peut s’étonner que ledit Collectif  « Stop à la privatisation des crèches municipales de Perpignan » n’a pas soulevé le lièvre sous l’ancien Régime municipal…