Ce mercredi 20 janvier 2021 est le 1er jour des soldes d’hiver dans l’Hexagone. Il pourrait rester dans la mémoire collective comme la date à oublier, à effacer du calendrier, tellement – et c’est unanime – c’est sans aucun doute la première fois qu’un démarrage de période de soldes est un tel fiasco en ce qui concerne les grandes affluences auxquelles ces ouvertures de soldes nous ont toujours habituées.

A Perpignan, sur le parking de la Dalle Arago, en plein coeur de ville, à la mi-journée il restait des dizaines de places de stationnement disponibles. Du jamais vu !

Chacun(e) ira de son refrain pour trouver les origines et la cause de ce phénomène : le mauvais temps (selon où on se trouve), le moral ders ménages en berne, la concurrence des soldes privés, Internet… et, bien sûr, le coronavirus (COVID-19).

Pour les plus optimistes : « C’est le week-end prochain qui donnera le véritable coup d’envoi du lancement des soldes d’hiver ». A voir !

D’autres, commerçants, ont leur petite idée, confessant sous le manteau qu’ils ont déjà réalisé de bons et remarquables chiffres d’affaires en amont, avec les soldes privés, la complicité des influenceurs sur les réseaux sociaux et les ventes par Internet. Et ils s’attendent ce mercredi 20 janvier à des achats conséquents via Internet à partir de 18h, heure du couvre-feu !

A suivre.