La réorganisation du Groupe Les Journaux du Midi se précise


Hier avait lieu à Montpellier une réunion du Directoire du Groupe Les Journaux du Midi (qui rassemble les titres Midi Libre, L’Indépendant, Centre Presse, Terres Catalanes, Terres de vins…), filiale du groupe bordelais Sud-Ouest.
A l’ordre du jour : l’élaboration des « plans d’actions » pour chacun de ces titres à l’horizon 2014.
Ces « plans d’actions », qui seraient en fait selon les syndicats des « plans sociaux », devraient ensuite être soumis aux différents Comités d’entreprises du Groupe.
La réorganisation issue de ces « plans d’actions » concernerait plus ou moins directement la suppression de 200 postes. Celle-ci toucherait essentiellement les services commerciaux (publicité et vente) du Groupe.
Dans un premier temps, les rédactions des titres des Journaux du Midi seraient relativement épargnés, même si…
Même si certains journalistes se disent « très préoccupés » par « un contexte dont on a de plus en plus de mal à voir l’issue »…
Les départs volontaires, au sein des différentes rédactions du Groupe, seraient encouragés… « mais la Direction s’arrogerait le droit de les accepter ou de les refuser en fonction de leur coût financier pour l’entreprise… ».
Ce n’est qu’après avoir comptabilisé ces possibles « départs volontaires », que la Direction des Journaux du Midi envisagerait des licenciements secs.
Si pour l’heure rien n’a filtré sur le contenu exact de ces « plans d’action », en revanche l’hebdomadaire Objectif Languefoc-Roussillon, dans son édition datée du Lundi 3 octobre 2011, et sous la plume d’Isis Percq, affirme que le Groupe Sud-Ouest, propriétaire des Journaux du Midi depuis 2007, doit trouver 10 millions d’euros d’ici 2013 pour arriver à un résultat d’exploitation positif. Cette somme recouvrerait le déficit de 3 millions d’euros prévu d’ici 2013, calculé sur la base des chiffres 2010, le remboursement d’investissements. En somme, les mesures prises doivent permettre de réduire les pertes et dégager du résultat positif ».