(Communiqué)

 

Point sur les opérations de police menées dans le quartier Saint-Jacques à Perpignan

 

Ce vendredi 13 août, Kévin Mazoyer, sous-préfet de Perpignan et secrétaire général de la préfecture des Pyrénées-Orientales et Camille Derrier, commissaire de police et directrice départementale adjointe de la sécurité publique des Pyrénées-Orientales, se sont rendus place Cassanyes à Perpignan (cf photo ci-dessus). Ce déplacement a permis de faire un point sur les opérations menées durant ces derniers jours dans le quartier Saint-Jacques – Bétriu

 

 

« Depuis lundi 9 août, dans le cadre des patrouilles effectuées par la police nationale avec l’appui des renforts de la préfecture de zone de défense et de sécurité Sud, les opérations suivantes ont été menées :
• 2 interpellations, lundi matin, en flagrant délit pour association de malfaiteurs en vue de commettre un crime ou un délit et port d’arme ;
• 2 interpellations d’étrangers en situation irrégulière ;
• 1 interpellation pour détention de stupéfiants ;
• 2 verbalisations par amende forfaitaire délictuelle pour usage de stupéfiants.
Depuis septembre 2020, ce sont 38 effectifs supplémentaires qui ont rejoint les effectifs de la police nationale à Perpignan. Cette dernière a procédé à 130 interpellations depuis le début de l’année dans la seule zone de sécurité prioritaire.
Dès lundi 9 août, à la suite des événements inacceptables survenus dans la nuit de dimanche à lundi place Cassanyes, le sous-préfet de Perpignan a convié la mairie de Perpignan à une réunion en préfecture, en présence des forces de l’ordre. A cette occasion, il a proposé à la mairie de reconduire, dans les prochains jours, des opérations conjointes avec la police municipale de Perpignan, comme cela avait été le cas durant ces derniers mois. Nos concitoyens ont en effet besoin d’une action coordonnée, durable et de l’implication de tous pour garantir la tranquillité publique et poursuivre la lutte contre les trafics ».