(Communiqué)

 

Soutien aux entreprises du bâtiment et des travaux publics dans les Pyrénées-Orientales Depuis le début de la crise sanitaire, les services de l’État s’engagent, en lien étroit avec les collectivités territoriales et les représentants de la profession, pour permettre aux entreprises du bâtiment et des travaux publics (BTP) de poursuivre leur activité

 

-« Le mercredi 15 septembre 2021, une nouvelle visioconférence a été organisée en préfecture, afin de faire le point sur la situation du secteur et sur les mesures à mettre en place pour le soutenir.

A cette occasion, le préfet a pu échanger avec les représentants du Conseil départemental, du Conseil régional, de l’association départementale des maires, des adjoints et de l’Intercommunalité des Pyrénées-Orientales, des organisations patronales représentatives, des fournisseurs et producteurs de matériaux de construction, des maîtres d’ouvrage, des maîtres d’oeuvre, des architectes, des chambres consulaires et de la médecine du travail.

Depuis plusieurs mois, les indicateurs sont repartis à la hausse. Ainsi, dans le domaine des mises en chantier, on observe une augmentation de + 4,4 % sur un an dans le département, avec 3 363 logements mis en chantier à fin juillet 2021.

Le plan de relance contribue à cette dynamique. Dans les Pyrénées-Orientales, au titre du plan de relance, plus de 60 millions d’euros de subventions, attribuées à des projets portés par des collectivités locales, mais aussi au titre de la rénovation énergétique des bâtiments et des logements, ainsi que des projets d’investissements industriels des entreprises, ont contribué directement à la relance du BTP.

Les représentants de la profession ont cependant souligné les défis qui restent devant nous. Tel est le cas, notamment, de la hausse du coût des matières premières, en particulier pour les entreprises qui utilisent le métal dans leurs chantiers.

La problématique du recrutement a également été évoquée par les intervenants. Les entreprises ont aujourd’hui la possibilité de se positionner sur un volume important de chantiers, mais elles ne disposent pas toujours de la main-d’oeuvre qualifiée nécessaire.

Dans les prochains jours, la préfecture des P-O organisera un nouvel échange avec les représentants de la profession et les acteurs en charge de l’emploi et de la formation. L’objectif sera de mettre en place des démarches de communication afin de faire connaître aux demandeurs d’emploi les opportunités existantes dans le secteur et de mieux adapter l’offre de formation aux besoins des entreprises ».