Communiqué

 

 

« Réunion, à Perpignan, ce mercredi 22 juillet 2020, avec le préfet des P-O, Philippe Chopin, en présence de la présidente de l’association franco-algérienne’66, Aïcha Azi, accompagnée des membres de l’association franco-algérienne 66, Fatma-Zohra Kalouche, Kader Medjebeur et Hadj Idriss Pacha.

A l’ordre du jour de cette rencontre : création des carrés musulmans dans les Pyrénées-Orientales et préparation de l’action parrainage des jeunes issus des quartiers dits difficiles et chefs d’entreprise.

Concernant la création des carrés musulmans, le préfet Philippe Chopin nous a assuré de son total soutien.
Une circulaire préfectorale est prête a être envoyée à tous les maires du département pour les sensibiliser à la création des carrés musulmans qui manquent énormément à notre communauté.

Généralement, chaque personne avant son décès laisse dans ses dernières volontés, le lieu où elle souhaite être inhumée, organiser et payer son enterrement et peut même acheter une concession.

Sachez que les Français musulmans, à leur mort, leurs dernières volontés ne sont généralement jamais respectées, faute de place et de carrés musulmans dans notre département.

C’est un énorme stress que vit la communauté musulmane. Actuellement, les défunts qui ont émis le souhait d’être inhumés dans le pays de leurs parents ou grands-parents ne peuvent pas l’être car les frontières sont fermées.

Alors que faire de ces défunts de confession musulmane ? Nous sommes mobilisés et engagés pour cette cause.

Enfin, dans un tout autre domaine, nous lançons un appel aux chefs d’entreprise qui souhaitent participer au parrainage placé sous le haut-patronage du préfet, de bien vouloir nous envoyer un message sur notre page Facebook association franco-algérienne 66.

Nous remercions M. le préfet pour son écoute et pour son total soutien auprès de la communauté musulmane du département des Pyrénées-Orientales ».