POP
Rufus rRWainwright

Il aurait très bien pu figurer dans la saison des concerts symphoniques, comme il le fut en Avignon à la cour des Papes pour son opéra Prima Donna, mais c’est en auteur compositeur pop aux multiples influences qu’il débarque au Théâtre de l’Archipel. Artiste au charisme hypnotique, tour à tour cabotin ou grave, dansant, instaurant une indispensable complicité avec le public, Rufus Wainwright fait le show.
« On découvre, émerveillé, un gué entre Jeff Buckley et Fiona Apple. » Les Inrocks
Première partie : Mika Hary
« La nouvelle fleur du jazz israëlien souvent comparée à Yael Naim ou Noa pour sa voix mélodieuse et fragile. » FIP
Billetterie en ligne / de 15€ à 29€ – Jeudi 14 décembre 20h30 / Le Grenat.