Communiqué de presse

« Le président Macron, son gouvernement et les députés de la majorité ont décidé brutalement et sans concertation de supprimer les emplois aidés. Cette décision a immédiatement entraîné de grandes difficultés dans les multiples structures où intervenaient les personnels en CAE. La violence de la suppression de leur emploi a également de grandes conséquences sur ces personnes rejetées du jour au lendemain. En dépit de leur précarité, l’utilité sociale de ces emplois est démontrée; aujourd’hui, associations, maisons de retraite, services des collectivités territoriales, services d’éducation ont beaucoup de mal à fonctionner sans les femmes et les hommes qui occupaient ces emplois.

Face à cette situation il est urgent d’agir.

C’est pourquoi le PCF 66 a pris l’initiative de programmer une rencontre visant à la création d’un “collectif pour le maintien et la pérennisation des emplois aidés.”

Cette réunion se tiendra le mardi 26 septembre à 18h 30 salle des Libertés rue Bartissol à Perpignan. Le PCF invite les associations, syndicats, partis, élu-es, citoyen-nes à y participer afin de mettre sur pied un collectif le plus large et le plus ouvert possible. Cette pluralité sera le meilleur gage d’efficacité ».