Le nom du maire de Peyrestortes (environ 1 600 habitants) et expert-comptable, Alain Dario, en charge des Finances de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM), a récemment été évoqué, parmi tant d’autres, pour éventuellement succéder à Alain Ferrand (maire du Barcarès) au poste de Premier vice-président de PMM ; ce dernier s’étant vu retirer toutes délégations liées à la fonction par ses pairs, suite à ses démêlés judiciaires en cours.

Or, nous fait remarquer un conseiller communautaire perpignanais, « Alain Dario, contre lequel nous n’avons rien à quand même à mes yeux un sérieux handicap par rapport aux autres noms qui ont été avancés pour le poste ; à savoir que le maire de Peyrestortes est le commissaire aux compte, entre autre, du festival Electrobeach du Barcarès… Certainement, je n’en doute pas, et personne n’en doute !, Alain Dario est un excellent gestionnaire, mais cette proximité professionnelle avec le maire du Barcarès me parait plutôt fâcheuse, par les temps qui courent, et elle pourrait nuire à l’image et à la sérénité de l’institution. Car certains ne se priveront pas de le rappeler. Vous savez, Ferrand est devenu persona non grata, sauf chez les derniers Pujolistes. Bref, remplacer Ferrand par Dario pourrait être  interprété comme le retour du maire du Barcarès par la fenêtre ! C’est là mon point de vue, en tout cas ».