LE PRESIDENT ABDOU DIOUF ET CHARLES AZNAVOUR MERCREDI 10 JUIN 2015 A PERPIGNAN

L’ancien Président de la République du Sénégal et l’artiste français le plus connu au monde seront réunis à PERPIGNAN, à l’invitation du Centre Méditerranéen de Littérature et de l’Université de Perpignan, mercredi 10 juin à partir de 16h au Théâtre de l’Archipel de Perpignan, à l’occasion de la présentation des « Mémoires » (Seuil) de l’ancien Secrétaire Général de la Francophonie, suivie de la 3ème édition de la cérémonie de remise de diplômes de docteurs de l’UPVD. Charles Aznavour sera l’invité d’honneur de cette rencontre exceptionnelle.

Sorti major de l’’École nationale de la France d’outre-mer, Abdou Diouf s’engage pleinement au service de son pays, le Sénégal, qui vient d’accéder à l’indépendance. À 26 ans, il est nommé gouverneur de la région du Sine-Saloum, puis se voit appelé aux côtés du Président Léopold Sédar Senghor, l’immense poète de la négritude dont il fera son mentor. Il dirige alors son cabinet puis devient successivement son secrétaire général, son ministre, son Premier ministre et enfin son successeur à la tête de la République du Sénégal. Il sera réélu trois fois à ce poste, qu’il occupera près de vingt ans et quittera en 2000 en vrai démocrate. Mais dès 2003, l’infatigable Abdou Diouf est élu secrétaire général de la Francophonie. Il prolonge ainsi sur le plan international son combat pour la démocratie et son œuvre de tolérance et de paix, d’ouverture au monde et de rayonnement du continent africain.

Pour la première fois, Abdou Diouf raconte dans un livre « Mémoire » ‘(Editions du Seuil) dans le détail son prestigieux parcours politique, qui court sur près d’un demi-siècle, et dont on chercherait en vain un équivalent contemporain. Toujours ouvert au dialogue, notamment à celui qui doit prévaloir entre les religions, cet homme épris de liberté se révèle aussi un homme de culture d’une rare finesse d’esprit. Ses Mémoires, où de savoureuses anecdotes côtoient les convictions humanistes les plus profondes, s’adressent à l’humanité de chacun de nous.

CHARLES AZNAVOUR : « TANT QUE BATTRA MON COEUR »

Dans son livre de réflexions et de souvenirs intimes, « Tant que battra mon coeur » (Edions Don Quichotte) l’artiste que l’on connaît, l’homme plus secret et l’Arménien de cœur viennent tour à tour chuchoter à notre oreille sur le ton de la confidence, dessinant du grand Charles un bel autoportrait.

« On est souvent venu me demander si les chansons que j’écrivais étaient autobiographiques – ce à quoi des années durant, et invariablement, j’ai répondu non en toute sincérité.
Mais les années passant, je m’aperçois que peu à peu elles le sont étrangement devenues – autobiographiques… Et pourtant, à l’époque, je n’ai pas écrit ce que j’avais vécu, mais les situations que j’ai décrites ont fini par m’arriver comme si ma plume avait rêvé mon futur. Chaque jour qui passe me rapproche de mes anciennes chansons ; elles me ressemblent et, je le crois, m’habillent parfaitement. Elles témoignent des grands moments de ma vie et… oui, je le confesse, elles témoignent aussi des grands moments de la vôtre… Pourquoi le nier, cher public, je vous ai atrocement pillé ! Sans remords et sans honte et, au contraire, avec une grande amitié, j’ai puisé dans vos amours, dans vos joies, dans vos espoirs, je me suis imprégné de vos tristesses, de vos problèmes et de vos déceptions… Ce qui fait de moi le premier pirate du monde, et cela bien avant l’arrivée d’Internet !
Il y a de chacun d’entre vous dans mes œuvrettes. […] Il faut dire que, depuis tant d’années, nous partageons une belle et longue histoire d’amour, vous et moi… » (Charles Aznavour)

TEMPS FORTS :

16h00/ 16h45 : Séance de dédicaces de M. Adbou Diouf

17h00 : Table ronde autour de M. Adbou Diouf animée par M. Bernard Thomasson (France Info) en présence de Charles Aznavour, Fabrice Lorente, André Bonet, Hamidou Sall, Samir Patrice El Maarouf, Thomas Dietrich et d’universitaires

19h00 : Début de la cérémonie de remise de diplômes de docteurs de l’UPVD ( réversation et inscription obligatoire auprès de l’Université de Perpignan)

Plus d’infos CML: 04 68 51 10