Expressionnisme abstrait aux cimaises de la Maison de la Région de Perpignan
Proposée par l’association Concordia Patrimoine et Culture en collaboration avec la Maison de la Région, elle permet de découvrir le travail coloré empreint de mouvement et d’émotion.
Installé dans les Pyrénées Orientales, Claude PORTELLA a une place prépondérante  dans une certaine conception de la peinture abstraite des années 50 qui perdure maintenant et pour longtemps encore. C’est la solitude d’un peintre au travail, en prise avec les démons ou les anges que sont l’harmonie, la couleur, les rythmes et la tourmente, la matière en pleine expansion chromatique ou au contraire cherchant sa couleur dans un fatras d’amas blanchâtres, gris, sourds. Le geste est sédimenté parfois par un graphisme nerveux, décidé, un peu imposteur mais précis et incisif, et au milieu de cette architecture de masse plane toujours un mouvement. La peinture de PORTELLA n’est pas un exercice de style. Elle est une quête de l’absolu. Ses mouvements colorés sont des vents mystiques. PORTELLA est un peintre chaman, avec toute la résignation que cela comporte, l’humilité mais aussi l’ambition, l’expérience, la force et aussi la sensibilité. Une telle quête implique que la peinture ait été débarrassée de son fondement académique pour se réaliser totalement en temps que peintre « tripal ». Une toile de PORTELLA, c’est son corps et son esprit disséqués puis architecturés et transcendés dans le but de communiquer ce qui n’est pas communicable par le langage.
– Claude PORTELLA est aux cimaises de la Maison de la Région de Perpignan du 15 novembre au 1er décembre 2016. Vernissage ce jeudi 17 novembre 2016 à 18h 30 à la Maison de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée de Perpignan.