 INSTALLATION DE L’ECOLE 42 AUX DAMES DE FRANCE : DEMANDE DE SUBVENTION AUPRES DE CONSEIL DEPARTEMENTAL 66 ET DE PERPIGNAN MEDITERRANEE METROPOLE (Délibération 1.01)
Dans sa séance du 16 décembre 2021, le conseil municipal a acté le principe de la reprise des locaux précédemment donnés à bail de la SCI les Dames de Catalogne.
Il s’agit de permettre l’installation de l’ECOLE 42 sur une surface de 1160 m2 située au 2e niveau du bâtiment des Dames de France.
La Ville envisage de réaliser des travaux pour l’accueil des étudiants et leur offrir un espace adapté aux apprentissages suivant les besoins identifiés en partenariat avec l’association gestionnaire. Le montant global des travaux est estimé à 1 266 202.23€ HT.
Les prestations se décomposent de la manière suivante :
– Travaux d’aménagement divers et de mise aux normes ;
– Equipement et mobilier de bureau ;
– Acquisition de matériel informatique (réseau, serveur, onduleur…).
Le financement est envisagé par tiers entre le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales, la Communauté Urbaine et la Ville.
CD66 : 422 025.00 €
PMMCU : 422 025.00 €
Ville : 404 152.23 €.

 

 SOUTIEN AU COMMERCE DU CENTRE-VILLE (Délibération 1.02)
La Mairie et la Chambre de Commerce et d’Industrie accompagnent les commerçants du centre-ville par une redynamisation de l’opération « Tickets-parking ».
Dans ce cadre, il est apparu opportun à la Ville de Perpignan de solliciter la Chambre de Commerce et d’industrie qui participait à l’opération jusqu’en 2016, aux fins de collaborer à la poursuite de ce dispositif qui a fait ses preuves.
La CCI’66 a donc choisi de rejoindre la Ville dans cette nouvelle dynamique en faveur des commerçants et de conclure un partenariat à hauteur de 10 000 € par an, pour deux ans.
La convention avec les 4 gestionnaires de parkings en ouvrage : Central Parking Indigo, Parking Arago, Q-Park, permet à la Ville de comptabiliser et régler les tickets réceptionnés aux caisses de paiement, il est proposé de la renouveler pour une durée de deux ans.
Pour rappel, depuis 2013, la Ville de Perpignan est engagée dans l’opération « Tickets-parking », – contremarque d’une valeur de 1 €, valable dans les parkings en ouvrage du centre-ville, achetée par les commerçants auprès de la Mairie à hauteur de 0,42 € par ticket (0,58 € pris en charge par la Ville) et remis à leurs clients.
Ces tickets sont utilisables dans les parkings en ouvrage suivants : Arago, Catalogne, Central Parking, Clémenceau, République, Saint Martin et Wilson.
La mairie assure la logistique du dispositif incluant l’édition, la mise à disposition et la vente des tickets aux commerçants à la Mairie de quartier Centre Historique, ainsi que le versement des sommes dues aux gestionnaires de parking.
Figurant parmi les actions municipales visant à favoriser l’attractivité commerciale, du cœur de ville notamment, cette opération s’est inscrite dans le temps avec ces dernières années une moyenne de 40 000 tickets vendus, par carnets de 50.

 

 RENOUVELLEMENT URBAIN QUARTIER SAINT JACQUES : DEMANDE D’OUVERTURE DE L’ENQUETE PUBLIQUE PREALABLE A LA DECLARATION D’UTILITE PUBLIQUE EN VUE D’ACQUISITIONS D’IMMEUBLES POUR CONSTITUTION DE RESERVES FONCIERES (Délibération 2.01)
Le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) se poursuit à Perpignan avec une ambition renouvelée à la hauteur des enjeux considérables.
Même si des transformations sont visibles, le quartier accueille encore un habitat dégradé avec des conditions de vie sociale, économique et culturelle qui obligent à mener une action publique spécifique et soutenue de grande ampleur.
En appui du Contrat de Ville, le nouveau projet de renouvellement urbain de Perpignan Méditerranée, a pour objectif d’améliorer la situation des quartiers prioritaires de Perpignan en prenant en compte l’urgence sociale, la dégradation massive du bâti, le sentiment d’insécurité, le recul de l’attractivité commerciale et le déficit d’image.
Pour rappel, la convention NPNRU pluriannuelle du projet de renouvellement urbain de Perpignan a été signée le 9 janvier 2020. La Ville de Perpignan est chargée de la mise en œuvre opérationnelle du projet piloté par PMM.
Un dossier d’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique en vue des acquisitions d’immeubles pour constitution d’une réserve foncière a été réalisé.
Il concerne les îlots 1, 3, 4, 5 bis et 8 du secteur Est et 2 bis du secteur Ouest du NPNRU.
La mairie de Perpignan sollicite la procédure d’utilité publique auprès du préfet des
Pyrénées-Orientales, au bénéfice de l’Etablissement Public Foncier d’Occitanie.

 

 SOLIDARITE UKRAINE -GRATUITE RESTAURATION SCOLAIRE ET CRECHE POUR LES FAMILLES REFUGIEES DE GUERRE BENEFICIAIRES DE LA PROTECTION TEMPORAIRE (Délibération 3.01)
Par décision du 4 mars 2022, le Conseil de l’Union Européenne a décidé d’attribuer une protection temporaire aux familles déplacées d’Ukraine.
La Ville de Perpignan s’est engagée pleinement dans l’accueil de ces familles. Afin de faciliter l’intégration des enfants, de leur permettre d’apprendre rapidement la langue française ou plus globalement, de permettre à leurs parents de simplifier leur installation en France, il est proposé d’appliquer une gratuité de la tarification en crèche et à la restauration scolaire aux enfants bénéficiaires de cette protection temporaire.
Par cette démarche, la mairie s’associe à l’effort de solidarité engagé par plusieurs collectivités et institutions :
 La Région Occitanie qui a accordé la gratuité à bord des trains et des cars du réseau liO.
 Perpignan Méditerranée Métropole qui délivre gratuitement aux réfugiés ukrainiens hébergés dans les trente-six communes du territoire, un Pass Sankéo, du 11 avril au 8 juillet 2022.
 Le SYM-PM, qui a informé les communes adhérentes de la prise en charge par le syndicat des repas des enfants ukrainiens scolarisés amenés à déjeuner dans les restaurants scolaires, jusqu’au terme de l’année scolaire.
 La Caisse d’Allocations Familiales a demandé aux gestionnaires de crèches conventionnées dans le cadre de la Prestation de Service Unique d’appliquer une gratuité pour les familles ukrainiennes. La CAF précise qu’elle prendra en charge les frais d’accueil en crèche à travers la prestation versée aux gestionnaires. Les tarifs existants, établis en fonction du quotient familial des familles, restent, quant à eux, inchangés. Compte tenu de ces éléments, la mairie de Perpignan propose d’appliquer la gratuité
des deux services visés, du 1er avril au 31 décembre 2022.