Le collectif REGARTS66 continue son cycle mensuel d’expositions de peintres et sculpteurs. Cette fois ce sont trois artistes qui occupent les espaces de l’hôtel.

 

Samantha SCHMID, créateur verrier, seuls deux à trois artistes au monde utilisent cette technique particulière. Elle s’exprime dans un humour transparent avec le verre. Non le verre soufflé, mais le verre industriel plat qu’elle assemble en mille-feuilles de plaques, collées, associées pour créer des volumes et des illusions optiques. Elle joue sur les épaisseurs pour passer du brillant au mat, du transparent à l’opaque, du figé au stroboscopique ou au miroir. Ses créations ne sont pas qu’esthétiques, elles sont aussi la traduction de ses états d’âme face au monde, inquiétudes comme émerveillements.

 


Pierre-Guy MOREELS, lui fait dans le lourd. 50 ans de taille dans le marbre blanc ou gris, 50 ans de voyages entre terre et mer, des dunes de la Mer du Nord à l’Amérique latine, 50 ans durant lesquels il a essaimé, non pas des petits cailloux, mais des œuvres monumentales dans de nombreuses localités du département et à l’étranger, en Israël, par exemple. Ses sculptures sont souvent des oiseaux ou des visages, oiseaux de mer ou des Andes, figures de caciques aztèques, toujours sobres dans les détails, mais instantanément expressives. Ses autres créations toujours aussi brutes sont tout aussi vibrantes, pleines d’une vie reflétant son talent, son étonnante capacité à donner vie à la pierre par sa sensibilité et son humanisme. Pas de fioritures, pas détails superflus, Pierre-Guy Moreels va droit à l’évidence, à la ligne de vie que la pierre lui inspire et paradoxalement, il fige le mouvement pour nous en livrer l’essentiel.

 


Monique FREMONT, peintre des univers sidéraux ou d’espaces oniriques. Le cercle, forme parfaite et finie est omniprésent dans ses œuvres, mais toujours dans une mise en scène qui évoque des espaces infinis, loin, très loin, ou très proches parce que faisant partie de notre imaginaire inconscient. Ses « fenêtres à rêver » comme elle appelle ses tableaux sont des métaphores, une nouvelle cosmographie. Faut-il vraiment chercher à comprendre ou simplement se laisser emporter dans cet univers de sphères en mouvement, de boules en suspension, de disques en lévitation, dans des cieux où se mêlent les couleurs les plus inattendues ? Les couleurs, parlons-en, des superpositions, des fusions, des oppositions, des cascades aussi surprenantes que peut l’être son rire. Non, son rire n’est pas dans ses toiles, mais il est derrière nous quand nous sommes interpellés par son univers poétique, satisfaite du bon tour qu’elle nous a joué.

 

Rappelons que le collectif REGARTS66 est constitué aujourd’hui de 50 artistes, peintres, sculpteurs, plasticiens, photographes et céramistes, qui créent cette diversité et cette qualité. Actuellement tous les mois, les artistes exposent à l’hôtel Quality et au restaurant Le Yucca, mais d’autres manifestations sont d’ores et déjà en préparation. Si vous souhaitez être tenus au courant des prochaines expositions, plusieurs options : envoyez votre nom et numéro de mobile ou votre adresse couriel par SMS au 0608170782 ou mail à dlb.regarts66@orange.fr
Hôtel Quality & Comfort Centre del mon 35, boulevard St-Assiscle (Complexe gare SNCF) 66000 Perpignan