Mais comment l’Agence Régionale de Santé (l’ARS) n’y a-t-elle pas songé plus tôt ? Peut-être, certainement même, à cause de la Direction du centre hospitalier de Perpignan ?… La lourdeur de l’Administration hospitalière ?… Ou faut-il y voir une réticence à « favoriser » une municipalité qui serait devenue infréquentable, parce que dirigée par un élu du RN ?… Ne pas oublier que c’est le peuple qui a voté et décidé ! Et que c’est le peuple qui doit être vacciné et non des idées

 

En tout cas, Louis Aliot, maire de Perpignan, vient de jeter un (excellent) pavé dans la mare : alors que le patron de l’Hôpital – apprend-on dans les colonnes du journal local – serait en grande (et perpétuelle) réflexion sur le sujet, le Premier magistrat propose lui d’installer un centre de vaccination ambitieux sur le site du Parc des Expositions (route de Bompas), à proximité du centre de dépistage. L’endroit est idéal avec son vaste parking.

A suivre.