Dans une interview accordée au journal local L’Indépendant, concernant la décision de la municipalité de Perpignan dirigée par Louis Aliot, vice-président du Rassemblement National (RN), de rendre hommage à l’ex-député Frontiste Pierre Sergent en donnant son nom à une esplanade, Jean Vila, ancien député-maire PCF de Cabestany dénonce un tel projet en accusant : « Baptiser un lieu public Pierre Sergent, c’est comme si demain on inaugurait une place Pétain à Perpignan »

La réponse de Louis Aliot ne s’est pas faite attendre et elle est plutôt cinglante pour l’élu communiste : « Quand Pierre Sergent résistait à l’occupant allemand et aux collabos, le Parti Communiste était l’allié de l’Allemagne nazie via le pacte germano-soviétique ». Aïe !