-« En réponse à l’article publié sur le site Ouillade.eu ce mardi 2 mars 2021, j’apporterai les précisions suivantes :

 

Oui, je veux être « Isabelle » pour tous, m’appeler par mon prénom c’est la plus belle marque de respect que vous me donnez chers habitants.
Non, je ne m’approprie pas le travail des autres, je suis trop respectueuse des actions de chacun et des engagements.

C’est animée de ce respect que je remplis ma mission d’élue de proximité. C’est animée de ce respect que je reçois tous les Habitants qui me sollicitent, réponds à leurs demandes, soit en agissant directement, soit en les orientant vers d’autres élus dont les délégations couvrent les demandes exposées et cela quelle qu’en soit l’orientation politique, soit en apportant un conseil. Ce que j’affirme dans ma Lettre aux habitants du Moulin-à-Vent, je suis en mesure de l’étayer des actions et courriers que j’ai effectués que ce soit auprès de Monsieur le préfet Philippe Chopin et de son successeur Monsieur le préfet Etienne Stoskopf, du Directeur Départemental de la Sécurité Publique ( DDSP), du maire de Perpignan, du président de la Communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM), des Directeurs de la Ville et autres collectivités.

Oui, je remplis ma mission de conseillère départementale en répondant aux demandes concernant le social, aides individualisées pour les demandes de dossier Aide Personnalisée à l’Autonomie, aides pour les demandes d’intervention dans le cadre du Handicap, du Logement, de l’Emploi. Présence aux différentes commissions, conseils d’administration, assemblées générales, sessions et suivis des décisions et travaux.
Oui, mais je tiens à être une élue de proximité qui répond à toutes les demandes des habitants en dépassant tous les clivages.
En réponse à cette personne qui me critique et qui semble avoir une vision bien archaïque de la politique je répondrai que ce que j’apprécie dans ma mission d’élue de proximité c’est d’agir, d’être entendue et d’apporter des réponses aux doléances exprimées par les Perpignanais. Ce n’est qu’ensemble que l’on peut agir avec efficacité pour les habitants. C’est en ce sens que je suis engagée, bien loin des querelles politiciennes que je bannis.
Je préciserai aussi que, maire de quartier, j’ai réfléchi et planifié avec les habitants du territoire sud lors des réunions de concertation bon nombre de travaux qui se réalisent depuis mon départ et actuellement encore.

 

De façon plus précise encore j’ajouterai que :
-Pour la Police Municipale j’ai rencontré les Habitants de la place Montbolo mais aussi du secteur rue d’Amélie-les-Bains, rue du Tech, Square Maillol, rue de Lamanère, je suis intervenue auprès des Préfets, du DDSP, du maire.
-Pour la Rambla de l’Occitanie j’ai également rencontré les habitants, je suis intervenue à plusieurs reprises auprès des syndics et des propriétaires leur rappelant leurs obligations mais aussi du maire.
-Concernant les aménagements devant le Centre de Vaccinations de l’Hôpital c’est avec Madame l’adjointe à l’hygiène et la santé de Monsieur le maire Louis Aliot que nous avons constaté les problèmes ; j’ai précisé que j’agirais auprès de Monsieur le Directeur de l’Hôpital et de Monsieur le sénateur Jean Sol, elle m’en a remercié et je considère que c’est ensemble que nous avons œuvré, c’est ainsi qu’il faut avancer. Je remercie d’ailleurs Monsieur Mayol, Directeur du Centre Hospitalier pour la réactivité de ses réponses et les travaux effectués.
Quant aux toilettes, je vais adresser un courrier à Monsieur Aliot, la lettre est prête, afin qu’il complète sa campagne Propreté. Certes, il est nécessaire de faire la chasse aux dépôts sauvages, mégots de cigarettes, masques anti-COVID jetés sur le sol, déjections canines mais il ne faut en rien oublier les conséquences pour les personnes de l’absence de toilettes sur la voie publique, certains trottoirs devenant des urinoirs nauséabonds. L’implantation de toilettes publiques hygiéniques et sécurisées est indispensable surtout en cette période où les bars sont contraints à la fermeture.
Alors Non je ne m’approprie pas le travail des autres, je suis trop respectueuse des actions de chacun et des engagements, c’est le respect que je dois à tous les habitants.
Et Oui je veux être « Isabelle » pour tous, m’appeler par mon prénom c’est la plus belle marque de respect que vous me donnez chers habitants.
N’hésitez pas à me solliciter, je suis à votre service, vous pouvez compter sur moi. »
Mon téléphone : 06 43 83 75 23
Mon mail : marchesandenoell@gmail.com