(Communiqué)

 

Groupe des Conseillers Départementaux URDC-66
UNION REPUBLICAINE DE LA DROITE & DU CENTRE DES PYRENEES-ORIENTALES : Jean SOL (Président du Groupe), Joëlle ANGLADE, Armande BARRERE, Pierre BATAILLE, Annabelle BRUNET, Jean-Louis CHAMBON, Thierry DEL POSOHélène JOSENDE, Nathalie PIQUÉ, Richard PULY-BELLI et Robert VILA.
___________________________________________________________________
___________________________________________________________________
Grande braderie départementale sur fond de fin de règne de la majorité PS/ PCF sortante au Département !

-« Par notre non-participation à cette ultime réunion de l’Assemblée départementale, à quelques semaines à peine des élections cantonales des 20 & 27 juin prochains ; nous refusons catégoriquement de cautionner une session fourre-tout d’une ampleur inédite où s’entre-mêlent pêle-mêle pas moins de 119 rapports à examiner en quatre heures, auxquels s’ajoutent 79 dossiers présentés en commission permanente.
Nous refusons de nous rendre complices de ce jeu de dupes à visées purement électoralistes de la part de la majorité sortante d’Hermeline Malherbe : attendre pour ainsi dire « la veille » de l’entrée en la campagne électorale, pour soumettre entre autres à l’Assemblée départementale, le nouveau Programme Départemental d’Insertion/ PDI maintes fois promis depuis 2017 – acte majeur s’il en est de notre Institution, représentant le cœur même de l’action sociale du Département – en engageant de surcroît le Conseil départemental pour les six années à venir jusqu’en
2027, est tout simplement inadmissible !
Cette session « fleuve » est la démonstration de la fébrilité plus que palpable qui s’empare de la majorité départementale socialiste & communiste sortante, à l’approche du scrutin : « donner un maximum de gages électoraux »… pour éviter la déroute politique annoncée ! ».