Dans un communiqué diffusé ce samedi 17 octobre 2020, Louis Aliot, maire de Perpignan, annonce « Qu’en hommage  à l’enseignant sauvagement assassiné, victime de l’attentat perpétré hier à Conflans-Sainte-Honorine, les drapeaux des édifices publics seront mis en berne ».

Par ailleurs, Louis Aliot et l’ensemble du Conseil municipal respecteront une minute de silence, à 12h, ce samedi 17 octobre, devant l’Hôtel-de-Ville, place de La Loge à Perpignan.