Vendredi 24 juin 2011, à 19 h, hall Guy Malé du Conseil général à Perpignan, aura lieu la présentation du dernier livre de Luc Malepeyre – « René Marquès : L’oeil bleu, le teint frais et le mot juste » (publié aux éditions Le Mot De La Fin à Rivesaltes) – en présence de René Marquès, ancien sénateur et président du Conseil général des Pyrénées-Orientales, de Christian Bourquin (qui a accepté de signer la préface de l’ouvrage), président de la Région Languedoc-Roussillon et de Mme Hermeline Malherbe, présidente du Conseil général.

René Marquès, né le 17 janvier 1923 à Perpignan, pionnier de la médecine de groupe (1954 – 1959), a été médecin à Saint-Laurent de la Salanque (P-O) de 1948 à 1988. Conseiller général de la Salanque – 1973 – 2004), maire de Saint-Laurent (1983 – 2001), président du Conseil général des Pyrénées-Orientales (1987 – 1998), sénateur (1992 – 2001), René Marquès demeure un cas « à part » sur l’échiquier politique départemental, des années après avoir tourné la page. Il reste l’un des rares, pour ne pas écrire « le seul », à avoir réussi sa sortie, ses sorties, car il a toujours programmé, annoncé la fin de ses mandats, sans attendre d’être remercié par les électeurs. A travers anecdotes, rencontres historiques, confessions intimes, témoignages, campagnes électorales et révélations, l’auteur nous entraîne dans la carrière publique passionnante d’une personnalité locale atypique : un épicurien tranquillement ambitieux qui, pendant plus de trente ans, dans l’hémicycle de l’assemblée départementale, a su manier mauvaise foi (un peu), culture (beaucoup), consciences (passionnément) et sens de la langue (à la perfection).

Jamais auparavant, localement, un livre n’avait été aussi loin, avec autant de détails et de confidences sur les moeurs politiques dans les Pyrénées-Orientales au cours des années 90 et 2000. L’ouvrage nous donne – sans parti pris – des pistes de réflexion pour mieux comprendre la plupart des personnages politiques toujours aux commandes dans le département, à droite comme à gauche ou au centre… et ailleurs !