En ce mois de novembre, l’Institut Jean Vigo braquera les projecteurs sur l’oeuvre de Julien Duvivier !

« J’ai toujours cherché dans ma carrière à changer de genre. On m’a d’ailleurs reproché ma versatilité. On m’a dit : « Duvivier n’a pas de style ». Je n’ai pas de style, j’ai le style des films que je tourne, j’ai toujours cherché à faire autre chose que ce que je venais de faire. »

Julien Duvivier

Mardi 22 novembre à 19h10 :La Belle Equipe

Jeudi 24 novembre à 19h10 :Panique

Mardi 29 novembre à 19h10La Charette fantôme

Jeudi 1er décembre à 19h10 : Voici le temps des assassins

 

 

 

Mardi 24 novembre à 19h10 :

Panique

Julien DUVIVIER, France, 1946, 1h31

Villejuif. Une femme est retrouvée assassinée. La population est en émoi, sauf Monsieur Hire, célibataire misanthrope, que tout cela laisse indifférent. « L’effet saisissant d’un simple plan : une plongée sur la grand-place se vidant de ses occupants pour ne laisser qu’un individu seul, Monsieur Hire (jusqu’alors cerné par la foule de badauds qui faisait cercle autour de lui), dévoile soudain le lien entre une forme hyperbolique et une narration unitaire, entre une esthétique de l’excès et une conception dramatique rigoureuse.  » Pascal Pernod (Positif )

Sc. : Julien Duvivier & Charles Spaak, d’après le roman Les Fiançailles de Monsieur Hire de Georges Simenon ; Image : Nicolas Hayer ;
Int. : Michel Simon, Viviane Romance, Paul Bernard, Charles Dorat…