Communiqué de presse.

 

« Le Collectif Droits des Femmes appelle à rejoindre la marche contre les violences sexuelles organisée par Noustoutes, ce samedi 23 novembre à 14h à la place Salvador Dali (gare)

 

Chaque jour dans le monde, des femmes sont victimes de violences psychologiques, verbales, économiques, médicales, physiques et/ou sexuelles.
Depuis le 1er janvier 2019, le collectif Noustoutes décompte et diffuse les chiffres concernant les victimes de violences sexuelles en France. Jusqu’à aujourd’hui mi-novembre, ce sont 134 féminicides qui ont eu lieu. 3 ont été commis dans les Pyrénées-Orientales.
Chaque année :
254 femmes sont victimes de viol et tentatives de viol par jour, soit 1 femme toutes les 7 minutes.
9 femmes sur 10 connaissent l’agresseur.
81% des victimes ont moins de 18 ans et restent en grande majorité des filles.
1 femme sur 3 est victime d’harcèlement sexiste et sexuel sur son lieu de travail.

 

 

 

Programme :

10h-12h : ateliers de pancartes et de self défense sur inscription organisé par le jovemovimientofeminista@gmail.com El Casal, 23 avenue du Lycée. Pique-nique tiré du sac
14h : rendez-vous marche place Salvador Dali (gare)
16h30 : apéritif El Casal, 23 avenue du Lycée

Le code couleur de la marche Noustoutes est le violet, soyez muni.es d’accessoires, pancartes, vêtements, soyons visibles !

 

Parce que les violences ne sont jamais une fatalité :
Avec cette marche, nous rappellerons que c’est notre droit fondamental de vivre à l’abri des violences, nous ferons entendre nos voix dans chaque famille, entreprise, administration, quartier, école, hôpital et association, nous porterons la voix de toutes les femmes qui cumulent les violences et des enfants victimes ou co-victimes de violences, parmi nous. Nous dénoncerons les décisions de justice qui relaxent les criminels en bafouant les droits les plus élémentaires des femmes et des enfants.

Le 23 novembre nous marcherons. Nous exprimerons notre force, notre colère et notre détermination ».