(Communiqué)
-« Lors de la journée du 20 novembre dernier, a été célébré le 31e anniversaire de la Convention des Droits de l’Enfant

 

La Ville de Perpignan, fidèle à ses principes, a souhaité marqué le coup en organisant la Fête des Droits
de l’Enfant en deux temps, dans le strict respect des règles sanitaires.
La 1re journée s’est tenue le mercredi 18 novembre, pour les ALSH primaires de la Ville de Perpignan et la seconde aura lieu ce mercredi 25 novembre. Elle concernera les ALSH maternelles (Jean Zay, Saint-Assiscle, Boussiron, Mas Bresson, Vertefeuille, Victor Hugo, Bas-Vernet, Romain Rolland et Victor Duruy).
Organisée par le service PEL et actions transversales de la direction de l’action éducative de la Ville (DAEE) ; divers ateliers sont au programme, à commencer par une initiation au « laser run » par les ETAPS (éducateur territoriaux des activités physiques et sportives) du service des thématiques éducatives ; mais aussi des ateliers de graff, de contes, percussions, de danse « flahmob », etc.
Ces journées sont organisées aussi en partenariat avec les trois associations gestionnaires du loisir, à savoir Léo Lagrange, la Ligue de l’enseignement et les PEP66.

 

Les accueils de loisirs participants, proposent eux-mêmes des ateliers menés par leurs animateurs, l’offre éducative est complétée par d’autres partenaires :
 l’UNICEF sur Romain Rolland, Vertefeuille et Mas Bresson,
 des jeux coopératifs mis à disposition par l’OCCE, sur Vertefeuille,
 le service des thématiques éducatives de la DAEE (atelier sur les émotions à Romain Rolland),
 la ludothèque Rabelais sur Vertefeuille ,
 les intervenants, financés par la caisse des écoles : Eric Claude (l’après-midi sur Jean Zay) Liliane
Tchapda et Dominique Dupré (l’après-midi sur Romain Rolland) ; Alexandre Lamiaud (le matin
sur Victor Duruy et Victor Hugo) ; et Rizak Bradaia au Mas Bresson, Romain Rolland et Victor Duruy.

 

L’objectif de ces journées festives étant de sensibiliser les enfants sur leurs « droits » par des ateliers
ludiques et éducatifs. En effet, cette année, la thématique consiste à faire connaître aux enfants le texte
de la convention, les droits qu’il énonce, en organisant des ateliers autour du bien-être, du droit à la
famille, de la liberté d’opinion, etc.