Communiqué de presse.

 

Jazz – hip hop
« Comme chaque année, nous proposons à partir de janvier 2020 une douzaine de rendez-vous jusqu’à mai, principalement à Perpignan, mais aussi à Céret et à Cabestany.

Un programme sera envoyé dans les premiers jours de janvier et sera trouvable dans un certain nombre de lieux culturels notamment. Mais comme avant le festival, nous souhaitons en parler de vive voix et en images, en proposant un rendez-vous de rentrée pour permettre d’en savoir un plus sur les artistes et les projets invités. Pour la saison, nous avons pris l’habitude donner rendez-vous à Elmediator. Ce sera donc ce jeudi 16 janvie, à partir de 19h, un apéritif suivra la présentation… avant d’accueillir sur scène pour la première fois en 2020, notre musicienne compagnon de l’année, Naïssam jalal en compagnie d’un rappeur palestinien osloob pour leur projet al akhareen duo ».
LE PROJET «Coup de Coeur 2017» de l’ académie Charles Cros, «4 f» Télérama, «4*» jazz Mag, «indispensable» jazz News, pour l’album « Almot Wala almazala», «Groupe Révélation 2017» de Citizen jazz avec son quintet Rhythms of Resistance, Naïssam jalal développe un style unique à la croisée des chemins. Depuis plusieurs années, la flûtiste franco- syrienne Naïssam Jalal dévoile un univers musical personnel et vibrant qui, tant sur le fond que sur la forme, redonne tout son sens au mot liberté. Dans une recherche et une curiosité sans cesse renouvelées, elle brille par sa virtuose capacité à tisser les liens entres différentes cultures musicales et différents champs esthétiques. L’engagement par et dans la musique, la traversée des frontières, telles sont les lignes directrices de ses multiples projets artistiques qui n’ont cessé de surprendre grâce à leur originalité, leur authenticité et leur qualité artistique. La nouvelle formation aL aKhaREEN («les autres» en arabe) qui l’associe au rappeur, chanteur, beatboxer et producteur palestinien oSLooB est conçu comme «une réflexion sur l’altérité, un saut en avant vers un espace commun à construire, une déambulation insolente d’un côté et de l’autre des frontières imaginaires qui morcèlent la musique et le monde».
NAISSAM JALAL, MUSICIENNE COMPAGNON 2020

De parents syriens, Naïssam Jalal naît à Paris. Elle étudie la flute traversière classique dès l’âge de 6 ans. À 17 ans elle découvre l’improvisation et tourne avec Tarace Boulba en France et au Mali. À 19 ans, en quête de ses racines, elle part étudier le nay au Grand institut de musique arabe de Damas en Syrie, puis au Caire avec le grand maître violoniste Abdu Dagher.

En Egypte, elle joue avec Fathi Salama dans les théâtres les plus prestigieux et participe à la création des groupes Eldor Elawal et Bakash. De retour en France en 2006, Naïssam accompagne le rappeur libanais Rayess Bek à travers l’Europe et le monde arabe et se produit régulièrement avec le oudiste égyptien Hazem Shaheen. En 2009 elle signe l’album « aux Résistances » avec Yann Pittard et joue en France, en Syrie, au japon, au Liban, en Tunisie… Du rap au jazz contemporain, en passant par le tango ou l’afrobeat, on trouve Naïssam aux côtés de la crème des musiciens africains de la scène parisienne (Cheikh Tidiane Seck, Mamani Keita, hilaire penda, Moh, hervé Samb…) ou des grands noms du jazz français et international (comme Hamid Drake, Michael Blake, Médéric Collignon, Nelson Veras, Claude Tchamitchian…), de la musique arabe (tels amazigh Kateb, Karim ziad, Youssef Hbeish, Ahmad Alkhatib) ou d’Amérique latine (Melingo). Elle enregistre avec Abdoulaye Traore, Mohamed Diaby, Napoléon Maddox, Aziz Sahmaoui, Mike Ladd, Sébastien Giniaux, le groupe de rap palestinien Katibeh 5 et compose la musique de quatre longs métrages.

Depuis 2011, son quintet Naïssam Jalal & Rhythms of Resistance tourne dans les festivals de jazz en France et à l’international. Ses deux albums, sortis en 2015 et 2016 sont très remarqués par la presse. En 2017 elle lance un nouveau trio «Quest of the invisible » avec Leonardo Montana au piano et Claude Tchamitchian à la contrebasse.

 

 

Soirée de présentation : présentation + apéritif + concert soirée gratuite co-réalisation L’archipel/elmediator