(photo@archivesVilleDePerpignan)

 

 

 

« A Perpignan l’Archiconfrérie* de la Sanch a été fondée en 1416. Chaque Vendredi Saint plus de 700 pénitents descendent de la colline de Saint-Jacques pour venir s’incliner devant le Dévôt Christ (Christ en croix du XIVe siècle).

 

 

Cette année 2020 est exceptionnelle car pour une fois la procession n’aura pas lieu dans les rues de Perpignan à cause de l’épidémie qui sévit.

Mais qu’à cela ne tienne.

Des Perpignanais s’organisent pour que Vendredi Saint, le 10 avril à 15h cette grande tradition catalane soit évoquée, à leurs balcons.

La Sanch 2020 est une occasion unique de faire revivre une tradition un peu tombée en désuétude ces dernières décennies. Il était d’usage de suspendre une belle tenture à son balcon avec un feuillage et d’y installer sur une table ou un rebord de fenêtre un petit ex-voto avec une statue, des fleurs, ou une bougie.

Alors si vous le voulez bien, nous comptons sur vous pour perpétuer cette tradition et pavoiser vos balcons et fenêtres pour cette Sanch un peu particulière, une procession qui se déroulera dans nos coeurs.

En ces temps de confinement il ne vous reste que deux jours pour fabriquer cette tenture avec les moyens disponibles chez vous. Elle peut-être réalisée en tissu, en carton, en papier. Il vous suffit de mettre par exemple les couleurs catalanes, une croix, un calice, le monogramme du Christ (IHS) ou si vous êtes artiste de peindre la représentation d’une scène de la Passion du Christ : son arrestation, la flagellation, la mise en croix, …

Vous pouvez aussi simplement :

• Mettre une belle mantille, un grand châle

• Suspendre un joli tissu,

• Sortir une statue, une bougie ou des fleurs

…Et unir nos prières du haut de nos balcons.

Ce n’est pas un travail inutile l’œuvre pourra en fin de journée être enlevée ou gardée jusqu’au dimanche de Pâques et rangée et servir pour l’année prochaine.

Nous vous encourageons à publier les photos de vos balcons en commentaires ».

L’Archiconfrérie de la Sanch – La Ville de Perpignan

 

*Les confréries, dont les plus anciennes remontent au Moyen Âge, sont des regroupements de fidèles laïcs. Le siège de ces congrégations est basé dans des chapelles ou églises qui abritent les effigies ou reliques du Christ, de la Vierge ou d’un saint, auxquelles les membres manifestent leur profond attachement.

Rassemblés autour des idéaux chrétiens (formation, culte et charité) de la société à laquelle ils appartiennent, ils se consacrent toute l’année à diverses œuvres de bienfaisance et au culte catholique. La Semaine Sainte constitue cependant le point d’orgue de leur année de foi, l’occasion de faire pénitence en cette fin de Carême et à l’approche de la Passion du Christ (le Vendredi Saint).