Le 30 novembre prochain, seront déposés aux Archives départementales des Pyrénées-Orientales, les documents qu’André STIL a légué au PCF. Ces documents (environs deux mètres linéaires) se répartissent entre pour moitié son activité politique et pour moitié son œuvre littéraire. Afin de montrer tout leur intérêt tant pour l’histoire politique que pour l’histoire de la littérature, Georges Sentis, docteur en Histoire, vient de publier un recueil de textes intitulé « André Stil, Communiste et écrivain puis Ecrivain et communiste ? »

Quelques-uns de ces documents seront exposés le jeudi 30 novembre au siège des Archives Départementales (74 avenue Paul Alduy à Perpignan). A 18h, Georges SENTIS, docteur en Histoire, évoquera un thème qui parcourt toute la vie d’André Stil : la défense de la Paix, et ce en mettant l’accent sur deux périodes de cet engagement :

– le début des années au cours desquelles, rédacteur en chef de l’Humanité et auteur de recueils de nouvelles engagées, André STIL dénonça la guerre d’Indochine, l’implantation de l’armée américaine en France dans le cadre de l’OTAN, le réarmement allemand…

– les années 80 pendant lesquelles, face à la tension engendrée par la crise des euromissiles, il œuvra à mobiliser les écrivains européens pour le désarmement et la Paix.

Photo : En 1982, André STIL entre François NOURISSIER et André BONET du Centre Méditerranéen de Littérature (CML).