Pas d’accord le Premier ministre Jean Castex avec les sénateurs Les Républicains (LR) des P-O, François Calvet et Jean Sol, lesquels fustigent la compagnie aérienne low cost Transavia, qui désormais remplace Air France pour assurer la liaison avec Paris ? A moins que, selon le Journal Du Dimanche (JDD)…

 

« Au premier tour de la présidentielle, Jean Castex s’était rendu dans son fief de Prades en jet de la République . Le bilan carbone de cet aller-retour express – environ 4 460 kg de CO2 en quelques heures, presque autant que ce qu’un citoyen émet en moyenne pendant six mois – avait suscité une polémique. Une pétition enjoignait le Premier ministre à établir une procuration. Pour le second tour, pas de Falcon. Présent ce vendredi dans le Lot aux côtés d’Emmanuel Macron, il descendra dans les Pyrénées-Orientales en voiture puis, après avoir glissé un bulletin dans l’urne dimanche, il regagnera la capitale en vol commercial depuis Perpignan ».