Vernissage de l’exposition de Dominique GAUTHIER « Avant juste l’après et juste avant l’après, Après juste l’Avant et pour que rien ne soit de trop » ; le jeudi 13 juin 2019 à partir de 18h 30 – au CAC àcentmètresducentredumonde (3, avenue de Grande Bretagne, à Perpignan

www.acentmetresducentredumonde.com

Exposition du 14 juin au 22 septembre 2019
du mardi au dimanche de 15h à 19h

 

Dominique GAUTHIER DOMINGUEZ est né à Paris en 1953. Il a étudié à l’Ecole Nationale des Arts décoratifs de Limoge puis à celle des Beaux-arts de Marseille. Il est un des membres fondateurs de l’ADDA qui regroupe de jeunes artistes dans les années post Supports/Surfaces. Participe très tôt à l’aventure du CAPC de Jean-Louis Froment à Bordeaux. Des nombreuses expositions personnelles lui ont été consacrées dans des lieux institutionnels ou des galeries – en France (Centre G. Pompidou, CRAC à Sète, Musée d’Art Moderne de Céret, Villa Tamaris à La Seyne/Mer, Fondation Cartier, etc ; galerie Jean Fournier ; galerie Templon ; galerie Les filles du calvaire, etc), en Allemagne (galerie Wentzel, Kölh), en Belgique (galerie Les filles du calvaire, Bruxelles), en Italie (galerie The Box, Turin ; Biennale de Venise), en Espagne, aux USA et au Canada.

 

« La peinture de Dominique GAUTHIER ne se conçoit, n’existe et ne se découvre que dans l’excès. Une spécificité consubstantielle à sa démarche qui s’affirme aussi bien dans le simple constat de la dimension de la plupart des toiles, mais surtout dans l’ampleur, la luxuriance, le paroxysme même de cette œuvre qui se déploie dans un mouvement contradictoire, telle la manifestation d’une maîtrise aléatoire qui ne peut susciter l’étonnement. Une fascination qui se perpétue dans le vertige du regard découvrant une prolifération de formes, de masses, de contours, de coulures, d’épaisseurs, de superpositions, de spirales où la couleur devient fonction, donnée première, immédiate et nécessaire. Depuis 1976, Dominique GAUTHIER bouscule dans son travail la règle, le discours convenu sur l’abstraction, la déconstruction, le monochrome…La peinture s’apparente ici à un enjeu, une prise de risque, une aventure. Le tableau devient le lieu d’une expérience visuelle et plastique, une entité singulièrement reliée à la complexité d’un travail en perpétuel renouvellement, en constant devenir ». Robert BONACCORCI.

 

 

Dominique GAUTHIER expose aussi au:

Château de Jau (Cases de Pène)
« Se mouvoir en cercles (et affoler la pensée) par la force du souvenir de quelque chose oubliée »
Du 15 juin au 22 septembre 2019. Juin et septembre de 12h à 17h, juillet et août de 12h à 19h.
Vernissage : vendredi 14 juin à partir de 20h

Musée d’art Hyacinthe Rigaud (Perpignan)
« Avant-hier et Après-demain, il Disegno Interno, el Diseño Interior »
Exposition ouverte tous les jours du 16 juin au 22 septembre 2019 de 10h 30 à 19h.
Vernissage : Samedi 15 juin à partir 12h

_________________________________________________________________________________

Ces trois expositions seront accompagnées par l’édition d’un catalogue :
« Dominique Gauthier l’Autrefois d’à- Présent Été 2019 »
Livre relié 24 x 18 cm
160 pages , 125 reproductions
Textes de Yves Michaud, Daniel Dobbels
Édition Méridianes Collection Catalogues.

Ce catalogue sera présenté le 18 juin 2019 à Perpignan dans le cadre du FILAF (Festival International du Livre d’Art et du Film). La dédicace de l’ouvrage aura lieu le vendredi 21 juin 2019 à 19h 30 à la Maison Quinta à Perpignan.