« Vous ne serez jamais assez soigneux quand au choix de vos chaussures. Beaucoup de femmes pensent qu’elles ne sont pas importantes, mais la vraie preuve qu’une femme est élégante, est sur ses pieds » (Christian Dior, couturier). Carole Delga, présidente de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, sa 2e vice-présidente, la Catalane Agnès Langevine, et la présidente du Département66, la Perpignanaise Hermeline Malherbe, ont pu mesurer hier la réalité de ce propos en visitant, entre autre start-ups et ateliers artisanaux l’entreprise roussillonnaise « Payote », qui fabrique des espadrilles définitivement ancrées dans le coeur des « fashion victims »

 

 

Hier, la présidente socialiste de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga, candidate à sa propre succession, était en déplacement à Perpignan où elle est venue apporter son soutien aux binômes de gauche toujours en course pour le second tour – dimanche prochain 27 juin 2021 – des élections départementales et, dans la foulée, renouveler sa confiance à Hermeline Malherbe (PS), présidente du Département66, candidate dans le canton Les Aspres (Thuir), où l’éléphant de l’étape, René Olive, ne se représente pas.

Ensuite, en présence de Bernard Fourcade, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales (CCI’66) et de son vice-président rivesaltais Laurent Gauze, Carole Delga est allée à la rencontre du tissu économique local, et notamment dans l’entreprise Payote, LE fabricant d’espadrilles qui connait un sacré engouement des plus tendances dans l’opinion publique. Un succès tout à fait mérité, tant la qualité de la production est reconnue au-delà des simples frontières franco-catalanes, portée haut et loin par le label « made in France ».

 

Laurent Gauze, Carole Delga, Eric Garcia (vice-président de l’AEP/ Association Economique Polygone nord) et Bernard Fourcade.

 

« On peut dire beaucoup de choses des gens en regardant leurs chaussures. Où ils vont. Où ils sont allés » (Robert Zemeckis, célébrité)