Après un hiatus de un an, la cathédrale de Perpignan retrouvera cette année la Vierge de la Sacristie de la Cathédrale pour la Semaine Sainte, revêtue de ses attributs des 7 douleurs.
En effet, il est de tradition pour une équipe fidèle de bénévoles d’installer une décoration imposante ayant pour but de mettre en valeur la statue du XVIIIe siècle. Celle-ci est remisée le reste de l’année dans la grande sacristie. L’exposition éphémère aura lieu uniquement les mercredi 31 mars, jeudi 1 et vendredi saint 2 avril dans l’une des chapelles de la cathédrale. Cet immense décor végétal est accompagné d’un parterre complexe dominé par des œillets formant un tapis remarquable.
Cette exposition autant culturelle que dévotionnelle permet de présenter au public la dévotion à la Vierge des 7 Douleurs, une tradition roussillonnaise à laquelle la cathédrale de Perpignan ne déroge pas. En 2021 l’installation se fera exceptionnellement dans une des chapelles du transept. Le samedi 3 avril sera consacré le matin au démontage du monument et l’après-midi à l’habillage de la Vierge en robe blanche, pour être portée le lendemain en procession avec la statue du Ressuscité. Cette procession aura lieu dans la cathédrale, au début de la grand-messe.

Ce sera aussi l’occasion d’admirer une nouvelle robe réalisée et offerte par l’association le Temps du Costume Roussillonnais, association basée dans le quartier des Platanes.

 

Photo : la Vierge de la sacristie revêtue de deuil (7 Douleurs)