(Communiqué)

 

 

-« Dans le cadre de la Charte Forestière de Territoire du Pays de la Vallée de l’Agly, une visite a été organisée au mois d’octobre 2020 à Montner avec notre animatrice, le maire de Montner et un habitant, le maire de Fosse et un habitant de Tautavel. Depuis trois ans la commune de Montner et ses habitants, passionnés de la Nature, retroussent leurs manches pour faire pousser… un verger !
Cette opération a germé dans les esprits depuis quelques années et par la volonté d’une dizaine d’habitants, engagés jusqu’au bout, un verger est né à l’entrée du village. L’intérêt pour les villageois de Montner est avant toute chose d’expérimenter de manière écologique la croissance d’un verger :
1. Partir de zéro : partir d’une friche communale à proximité des vignes et proche d’un point d’eau.
2. Refertiliser le sol et le protéger : par l’apport de biomasse locale le sol se nourrit des nutriments dont il a besoin avant d’accueillir les arbres fruitiers (engrais vert, compost, fumier, purin, paillage, bardage…).
3. Protéger le site : pour contrer les effets du vent, des ravageurs, de la sécheresse… la commune de Montner a financé la pose de clôtures et de haies champêtres et des cuves de récupération d’eau de pluie ont été récupérées et un plan d’eau à proximité sert d’appoint au système d’irrigation déjà en place (le goutte-à-goutte).
4. Choisir les essences : provenant de dons des habitants du village et de pépinières locales comme la pépinière départementale, les essences d’arbres fruitiers ont été choisies de sorte de supporter notre climat méditerranéen (vent, sécheresse, amplitude thermique annuelle, parasites…).
5. Associer les cultures : pour composer un véritable écosystème au sein du verger, des plantes
compagnes telles la consoude ou la bourrache ont été parsemées aux pieds des arbres (fixateurs d’azote, mélifères et/ou répulsives).
6. S’associer et faire ensemble : dans le verger de Montner, les arbres et plantes sont le fruit de l’attention et des soins que chacun prodigue. Ici, on échange, on apprend, on expérimente, on se débrouille, on s’entraide, on ne fait pas de différence, chacun est acteur de l’ensemble du verger.
Une belle expérience à vivre et que les communes de Fosse et de Tautavel souhaitent construire à leur tour. A l’heure actuelle, les arbres sont encore à l’état d’arbustes, on a hâte de les voir grandir ! ».