Carole DELGA (PS), ancienne ministre, présidente de la région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, avait invité hier les parlementaires de cette grande région à Paris, à la Maison des Régions.
« Je m’y suis rendu avec mon collègue et ami, Sébastien CAZENOVE (LREM), député de la 4ème circonscription des P-O », souligne Romain GRAU (LREM), député de la 1ère circonscription des P-O,  « et les deux sénateurs du département, François CALVET (LR/ Les Républicains) et Jean SOL (LR), nous y ont rejoint. La Présidente Carole DELGA nous a fait un point complet sur le chapitre des mobilités et notamment sur la LGV (Ligne à Grande Vitesse) entre Montpellier et Perpignan. Elle a manifesté le souci de la région de s’impliquer fortement et massivement. Nous ne pouvons que l’en remercier.  Nous avons eu l’occasion d’insister sur la nécessité stratégique de ce tronçon. J’avais eu l’occasion d’échanger sur un certain nombre de sujets stratégiques quelques semaines auparavant avec la Présidente, lors d’une rendez-vous à l’Hôtel de Région à Montpellier, comme l’Office de la langue catalane ou la stratégie industrielle sur notre territoire de manière à favoriser l’implantation d’entreprises et la création d’emplois.
A chacun de nos échanges, j’ai l’occasion de voir à l’œuvre une responsable politique soucieuse de l’intérêt général et fine connaisseuse de notre département ».
Au cours de la réunion d’hier, le sénateur CALVET a posé une question très précise sur le fret ferroviaire permettant d’éclairer un des pôles cruciaux de notre économie.
« Ainsi, avec les autres parlementaires du territoire nous avons su démontrer notre solidarité afin de défendre les intérêts de notre département. Nous devons faire, ce que nombre de nos prédécesseurs n’ont malheureusement pas su faire en Roussillon, s’unir et chasser en meute dans l’intérêt de tous ».