(Communiqués)

 

Le mouvement Oui Au Pays Catalan nous communique avec prière d’insérer :

 

 

« Le Conseil Constitutionnel censure notre identité

 

Le Conseil Constitutionnel vient de censurer partiellement la loi Molac sur les langues régionales, adoptée le 8 avril par une immense majorité des députés à l’Assemblée nationale.

Cette procédure menace l’enseignement en immersion, qui existe depuis des décennies, notamment avec La Bressola, si appréciée chez nous. Qui peut accepter cela ?
Le Conseil Constitutionnel condamne les langues régionales, qui sont pourtant un solide repère pour nos enfants. Où va cette République qui ne donne pas la priorité aux identités de son territoire ? Ce choix inadmissible et anti-démocratique signifie que l’État profond souhaite bâillonner les langues historiques de France, dont le catalan, qui est parlé depuis onze siècles. Au profit de quelles cultures ? Nous dénonçons les arguments sectaires du Conseil Constitutionnel et vous invitons à réagir positivement lors des élections départementales et régionales, en nous réservant vos suffrages ».

 

 

 

EELV Pays catalan, Unitat Catalana et Génération.s communiquent.

 

-« Après nous être félicité du vote de la loi Molac en faveur des langues dites « régionales » par l’Assemblée nationale, nous ne pouvons que nous affliger de son amputation par le Conseil Constitutionnel. Une nouvelle fois les vieux démons jacobins ressurgissent, et nient tout droit à la différence aux populations de l’espace français, au nom d’un égalitarisme qui masque mal les réflexes autoritaires d’un nationalisme jaloux.

Et la représentation des citoyens est mise sous tutelle par une instance non élue dès qu’une avancée déplait aux gardiens du temple de l’Etat-nation. C’est un très mauvais signe pour la démocratie en France.

Mais nous voulons croire qu’il ne s’agit que d’un arrêt temporaire parce que ce combat pour la dignité des langues, et ici du catalan, s’inscrit dans le cours de l’Histoire.

Les partis catalanistes et écologistes défendent l’enseignement du catalan dans toutes ses modalités, et spécialement l’enseignement immersif qui donne à la fois d’excellents résultats pédagogiques et une véritable maîtrise de notre langue.

Ils feront des propositions fortes pour faire reconnaître l’identité du Pays Catalan et promouvoir sa langue aux élections Départementales et les Régionales ».

 

No ens faràn pas callar ! ».